A six jours du choc, le XV de France jalouse l'Irlande

RUGBY

RUGBY – Convaincus de pouvoir déjouer les pronostics, joueurs et encadrement du XV de France font part depuis quelques jours de leur agacement à entendre la presse vanter la prétendue supériorité de l'Irlande, leur adversaire dimanche en Coupe du monde.

L'affaire est partie d'un titre d'article relevé au lendemain du succès chaotique de l'Irlande face à la Roumanie (44-10), il y a une grosse semaine. Quelques jours auparavant, la France s'était-elle aussi imposée face aux "Chênes" (38-11), en proposant un triste contenu, et n'avait pas été épargnée par la critique.

"Mais là, c'était marqué: une victoire quasi-parfaite pour l'Irlande", explique l'ailier Rémy Grosso. "Sur le coup, on s'est dit que c'était bien, les Irlandais jouaient une équipe remaniée de la Roumanie, ils mettent le même score que nous mais eux, ils ont fait le match parfait..."

"Les Irlandais sont les plus beaux, les plus forts", ironise Szarzewski

Irrité par cette différence de traitement, Philippe Saint-André, qui n'a jamais battu l'Irlande depuis qu'il est sélectionneur (2012), avait ouvert le tir vendredi, au lendemain de la victoire face au Canada (41-18), ironisant sur ces journalistes qui trouvent les Irlandais "fantastiques, beaux, costauds".

Evidemment, la laborieuse prestation du XV du Trèfle contre l'Italie dimanche (16-9) est venue apporter de l'eau au moulin français, à une semaine de disputer la première place de la poule D à ces redoutables hommes verts. "Après le Tournoi, pendant la préparation, depuis le début de la compétition, vous les avez montés tellement haut", ronchonne le talonneur Dimitri Szarzewski. "Les Irlandais sont les plus beaux, les plus forts, ils vont finir premiers. Qu'est ce que vous voulez que je vous dise? Ils sont favoris et maintenant on va essayer de faire un beau match contre une équipe merveilleuse." 

EN SAVOIR+ >> Ce que le XV de France doit corriger avant d'affronter l'Irlande

Mais les Bleus ont-ils raison de s'exaspérer ? Pas vraiment, si l'on se retourne sur les deux dernières années, en partant de la fin du Tournoi des VI nations 2013. Les deux nations sortent alors d'un hiver pourri, la France terminant dernière et l'Irlande avant-dernière du Tournoi. Depuis, le XV du Trèfle a réussi lui son redressement, remportant deux fois le Tournoi (2014, 2015)... quand la France, elle, finissait deux fois à la 4e place.

EN SAVOIR+ >> Classement, petites et grandes histoires... Tout sur cette Coupe du monde 2015

Lire et commenter