Carter, Pocock, Savea… Qui sera élu meilleur joueur du monde de l’année ?

Carter, Pocock, Savea… Qui sera élu meilleur joueur du monde de l’année ?

DirectLCI
COUPE DU MONDE - Ils sont six à se battre pour le prix, prestigieux, du meilleur joueur de la planète rugby. Julian Savea, Dan Carter, David Pocock, Michael Hooper, Greig Laidlaw et Alun Wyn Jones ont été nommés candidats par le World Rugby pour décrocher ce titre. Et nul doute que la finale samedi pourrait en départager certains.

Deux Néo-Zélandais, deux Australiens, un Ecossais et un Gallois. Le casting fait par le World Rugby est large pour ce prix du meilleur joueur de rugby de l’année. Rien à voir avec 2011, dernière année de Coupe du monde, où étaient présents trois All Blacks, deux Wallabies et un Français, Thierry Dusautoir, vainqueur final. David Pocock est le seul des six à être de nouveau présent quatre ans après. Sans surprise, le titre devrait se jouer entre les quatre joueurs qui seront présents sur le terrain de Twickenham samedi, pour la finale de cette Coupe du monde.

Triplé pour Carter ?

Après de nombreux mois passés hors des terrains à cause de plusieurs blessures, Dan Carter pourrait remporter son troisième trophée (après 2005 et 2012). Il succéderait à son compatriote, le deuxième ligne des All Blacks, vainqueur en 2014. Parmi les autres nominés, aucun n’a déjà été titré. David Pocock ayant  déjà été dans la short-list à deux reprises sans pour autant remporter le vote final.

À LIRE AUSSI >> Mario Ledesma révèle par erreur le plan de l'Australie pour contrer les All Blacks

“Chaque joueur mérite sa nomination et je suis persuadé que le jury aura fort à faire dans les prochains jours pour décider du vainqueur”, a déclaré le président du World Rugby (ex IRB), le tricolore, Bernard Lapasset. Ce sont des anciens joueurs (Will Greenwood, Gavin Hastings, Raphaël Ibanez, Francois Pienaar, Agustín Pichot, Scott Quinnell, Tana Umaga et Paul Wallace) et des journalistes qui ont décidé de nommer ces six joueurs. Le vainqueur remportera son trophée, dimanche au lendemain de la finale.


EN SAVOIR + >> Toute l'actualité de la Coupe du monde de rugby sur metronews

Lire et commenter