RUGBY

RUGBY - Ecarté par le staff du XV de France puis blessé en fin d'année dernière, l'ouvreur de Montpellier fait pourtant partie des 36 joueurs retenus par Philippe Saint-André pour la préparation de Coupe du monde. Mieux, François Trinh-Duc pourrait même intégrer la liste finale des 31 Bleus qui prendront part au tournoi en septembre prochain.

Avec lui, ça a toujours été un peu compliqué. Annoncé comme le futur grand 10 que le XV de France attend depuis le déclin lancinant de Frédéric Michalak, François Trinh-Duc a très tôt été présenté comme un surdoué de l'ouverture. Mais depuis ses débuts internationaux à seulement 22 ans en 2008, le Montpelliérain n'a jamais pleinement convaincu les observateurs. Parfois brillant, souvent inconstant, l'international aux 49 sélections a régulièrement essuyé les critiques, notamment sur son jeu au pied.

Ecarté par Philippe Saint-André pour le Tournoi des VI nations 2014 puis rappelé pour une pige en urgence après plusieurs forfaits, Trinh-Duc n'avait plus été convoqué. Son absence durant 5 mois, après une grave blessure au tibia en octobre dernier, semblait alors définitivement condamner "La Fouasse" (son surnom) à regarder la prochaine Coupe du monde en Grande-Bretagne (18 septembre-31 octobre) depuis son canapé, entre les matches de Top 14. Mais voilà, grâce à son retour réussi sur les terrains en mars dernier, l'ouvreur a réussi à rattraper le wagon et à intégrer la liste 36 joueurs invités à participer à la préparation.

"Je ne vais pas calculer car je n'ai rien à perdre. Mais j'ai l'objectif d'y aller"

Un retour en équipe de France qui ravi l'intéressé, comme on a pu le voir sur une vidéo montrant sa réaction au moment de l'annonce. 

Un petit aperçu de ma réaction ! ;-)

Posted by François Trinh-Duc on mardi 19 mai 2015

"C'est quelque chose qui m'a étonné de sa part : ce n'est pas forcément quelqu'un d'expansif, ça montre bien à quel point il était heureux et toute la difficulté qu'il a eue pour arriver à sa sélection", raconte d'ailleurs Fulgence Ouedraogo, son ami d'enfance et coéquipier à Montpellier et en bleu. Car après tout ce qu'il a traversé la possibilité de vivre une seconde Coupe du monde, Trinh-Duc en effet de grande chance d'intégrer la liste des 31 qui sera dévoilée par Saint-André le 23 août prochain, est une belle revanche pour celui qui avait vécu la fin de l'édition 2011 depuis le banc de touche. 

"Il a su vraiment se remettre en question, surtout travailler. Je l'ai vu changer de dimension dans le travail, véritablement, poursuit Ouedraogo. Même ici (à Marcoussis), après les séances de physique où tout le monde finit en croix sur le sol, il prend ses ballons et va faire une séance de but ou de jeu au pied. Il arrive le premier aux entraînements pour s'échauffer, bien débuter la séance". Aussi conscient qu'il doit son retour en grâce à un concours de circonstance, entre la défaillance de Rémi Talès et la blessure de Jules Plisson à son poste, le Montpelliérain veut faire taire les derniers doutes que son jeu au pied suscite encore et toujours.

"Il faut que bute, confiait d'ailleurs l'intéressé au début du rassemblement tricolore. Quand je ne le fais pas, ça me manque". Volontaire et revanchard, "La Fouasse" n'est pas rancunier envers le staff tricolore et ne veut "pas ressasser" cette longue période durant laquelle il a été black-listé. "Je ne vais pas calculer car je n'ai rien à perdre, explique-t-il. Mais j'ai l'objectif d'y aller". Saint-André attend désormais de voir Trinh-Duc in situ lors des prochains matches amicaux (le premier face à l'Angleterre le 15 août prochain) avant de confirmer son retour en grâce. 

A LIRE AUSSI
>> Saint-André tape du poing sur la table concernant la date pour la liste des 31
>>
Toute l'actu sport de metronews

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent