Coupe du monde de rugby : l'Irlandais O'Brien suspendu une semaine et absent en quarts de finale

RUGBY
RUGBY - Le flanker de l'Irlande Sean O'Brien a été suspendu une semaine pour un coup de poing asséné au Français Pascal Papé et manquera donc le quart de finale face à l'Argentine dimanche.

"L'attentat" évoqué par Philippe Saint-André, le sélectionneur du XV de France, aura finalement causé quelques dégâts. Relatifs. Ce mardi soir, le flanker de l'Irlande, Sean O'Brien, a en effet été suspendu une semaine par World Rugby, organe suprême du jeu, pour son coup de poing asséné au Français Pascal Papé. Et manquera donc le quart de finale face à l'Argentine dimanche .

"O'Brien a admis la faute"

O'Brien (28 ans, 41 sélections), longuement entendu ce mardi à Londres, avait porté un coup au plexus de Papé dès l'entame du match de poule entre l'Irlande et la France dimanche dernier. Le deuxième ligne des Bleus, souffle coupé, avait mis près de deux minutes à se relever. Le fameux "attentat".

"O'Brien a admis avoir commis une faute", a indiqué World Rugby dans un communiqué, et le responsable de la commission de discipline Terry Willis a étudié "toutes les preuves disponibles, tous les angles de caméra, des éléments supplémentaires apportés par le joueur et son avocat".

À VOIR AUSSI
>>  VIDÉO - Si Papé a reçu un coup de poing, c'est parce qu'il mettait la main aux fesses de l'Irlandais
>> Le respect sans peur des Blacks envers les Bleus

Circonstances atténuantes

Après avoir tout passé en revue, M. Willis a d'abord estimé que ce geste valait deux semaines de suspension, puis "a pris en compte des circonstances atténuantes, dont la conduite d'O'Brien avant et après l'audition, ses remords, sa bonne foi et son casier disciplinaire vierge, pour réduire la suspension à une semaine", a précisé World Rugby.

O'Brien manquera donc le quarts de dimanche face aux Pumas au Millennium Stadium de Cardiff. Le pack irlandais est déjà privé du deuxième ligne Paul O'Connell et du troisième ligne Peter O'Mahony, blessés face à la France.

Cette décision intervient aussi dans un contexte de contentieux entre les Irlandais et Pascal Papé, depuis la précédente rencontre Irlande-France dans le Tournoi des six nations en février dernier. Papé avait asséné un coup de genou dans le dos du 3e ligne irlandais Jamie Heaslip Traduit devant une Commission de discipline, Papé avait été suspendu de toute compétition... 10 semaines.
 

Lire et commenter