Coupe du monde de rugby : Saint-André tape du poing pour la date d'annonce de la liste du XV de France

Coupe du monde de rugby : Saint-André tape du poing pour la date d'annonce de la liste du XV de France

RIFIFI - Alors que les Bleus sont rassemblés depuis plusieurs jours à Marcoussis, une polémique enfle. La LNR et la FFR s'opposent sur la date d'annonce de la liste des 31 joueurs du XV de France qui participeront à la prochaine Coupe du monde (du 18 septembre au 31 octobre).

Il n'y a que le rugby français qui peut offrir ce genre de spectacle. On le sait, XV de France et Top 14 ont souvent du mal à cohabiter. Intérêts et calendriers divergents, souvent, la Ligue nationale (LNR), qui représente les clubs, et la Fédération française (FFR), qui défend les intérêts des Bleus, s'écharpent. Nouvel épisode de cette rivalité un peu ridicule : le choix de la date pour l'annonce des 31 joueurs qui participeront à la Coupe du monde en Grande-Bretagne avec le XV de France.

Depuis Marcoussis, où un groupe de 36 internationaux a lancé sa préparation pour la compétition, le d'habitude très effacé Philippe Saint-André, a dû se jeter dans la mêlée : "Mais moi, c’est clair et net ! J’annoncerai les 31 le lendemain du deuxième match contre l’Angleterre. Quoi qu’il arrive." C'est-à-dire le 23 août, après la seconde rencontre amicale face au XV de la Rose. Seul souci pour le sélectionneur, une convention signée entre la LNR et la FFR, signée fin 2013, prévoit que la liste soit publiée le 16 août, au lendemain du premier match amical contre les Anglais et surtout avant la reprise du Championnat le 21 août... 

Saint-André place Camou et Blanco devant leurs responsabilités

"Quelle aberration", s'est encore exclamé le manager lors du point-presse organisé mardi. "Tu as 36 mecs et tu dois annoncer un groupe de 31 alors que tu n'en as que 23 qui vont jouer, a-t-il poursuivi, en colère. Il a toujours été clair dans ma tête que la liste de 31 serait annoncée après les deux matches de préparation. Après, on referme et on repart sur du détail et de l’affûtage pour un dernier match contre l’Ecosse (5 septembre, ndlr) et avoir dix jours pour préparer notre premier match de Coupe du monde contre l’Italie (19 septembre)."

L'agacement est donc palpable chez Saint-André pas vraiment coutumier des sauts d'humeur et surtout un peu prisonnier de cet accord passé visiblement sans lui. L'ancien coach de Toulon mettant ensuite le président de la FFR, Pierre Camou, et son vice-président, Serge Blanco, devant leurs responsabilités. Sympa l'ambiance...

A LIRE AUSSI
>> Photos : un jubilé et une blessure pour Chabal
>> Retrouvez ici toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le régulateur britannique recommande de limiter le vaccin AstraZeneca aux plus de 40 ans

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.