Dopage - RC Toulon : Boudjellal menace la journaliste de RTL et va porter plainte

Dopage - RC Toulon : Boudjellal menace la journaliste de RTL et va porter plainte

CONFLIT - C'est lors d'une conférence de presse tendue vendredi matin que Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon, a annoncé qu'il allait porter plainte contre RTL, adressant au passage des menaces directes à l'encontre d'une journaliste de la radio. Celle-ci avait écrit en début de semaine que le club de rugby faisait l'objet d'une enquête pour soupçons de dopage.

Mourad Boudjellal a bien mal vécu cette semaine avec le RC Toulon. C'est ce que le président du RCT a expliqué vendredi en conférence de presse, contant les désagréments de cette nouvelle étiquette collée sur le front de son club : celle du dopage soupçonné. 

"Voir son nom associé au dopage, devoir se justifier de choses qu’on n’a pas faites... Voir les gens dans la rue se poser des questions. Voir des journalistes qu’on connaît depuis des années qui disent 'est-ce qu’il l’a fait ?'. On le voit dans le regard des gens. 'Est-ce qu’il l’a fait ?' On se sent nerveux", a affirmé le dirigeant de 55 ans dans des propos relayés par La Provence. "On est une sorte d’Outreau du rugby. Depuis une semaine, on nous associe à dopage, dopage, dopage. Mais merde, on n’a jamais fait ça !"

Entre sexisme et menaces directes

Et Boudjellal, après avoir annoncé qu'il allait porter plainte contre RTL, s'en est pris directement à la journaliste Elisabeth Fleury, auteur de l'article du début de semaine relayant les soupçons de dopage pesant sur le club toulonnais. "De quel droit une journaliste, ou une radio, sous prétexte qu’elle a envie de vendre, vient associer notre image à cette ignominie, de quel droit elle nous a jetés aux chiens ?", a-t-il reproché avant de lier le travail de cette dernière à son condition de femme : "Elisabeth Fleury de RTL a jugé une fausse info assez clitoridienne pour faire une enquête à charge contre nous."

Mourad Boudjellal, relayé par Libération, est même allé jusqu'à menacer la journaliste de divulguer publiquement des coordonnées personnelles. "Ecoute Elisabeth. Ton numéro de portable c'est le 06 71... Je donne la suite sur les écrans géants du stade Mayol demain avant le match. Je ne vais pas hésiter une seconde. Tu as une après-midi pour changer de téléphone", a-t-il promis devant les journalistes.

Des propos qui ont suscité la vive réaction de la radio, auteur d'un communiqué publié sur son site internet : "Sur son compte twitter officiel, le Rugby Club Toulonnais s’est autorisé à insulter notre consœur Elisabeth Fleury. La Société des Journalistes de RTL tient à apporter son soutien sans réserve à Elisabeth Fleury, dont le sérieux et le professionnalisme ne sont plus à prouver. La SDJ de RTL fait part de son dégoût envers ces méthodes d’une misogynie affligeante. La Société des Journalistes de RTL."

A LIRE AUSSI
>> Soupçon de dopage au RCT : pour Boudjellal, "c'est une affaire d'escroquerie, pas de dopage"
>> Amphétamines, ventoline : le rugby accusé de dopage

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden exprime son soutien au cessez-le-feu auprès de Netanyahu

Gérald Darmanin sera aux côtés des policiers qui manifesteront le 19 mai

La Mexicaine Andrea Meza sacrée Miss Univers, Amandine Petit aux portes du top 10

EN DIRECT - Covid-19 : 22.749 personnes hospitalisées, dont 4189 en réanimation, la baisse se poursuit

Amandine Petit aux portes du top 10 de Miss Univers : "C’est un résultat assez incroyable"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.