France - Irlande : pour Saint-André, Papé a subi "un attentat" de la part de O'Brien

RUGBY
COLÈRE - Pas le genre à commenter les décisions arbitrales, le sélectionneur a pourtant fait part de son incompréhension après le coup de poing reçu par son deuxième ligne en début de match contre l'Irlande (9-24). Car pour Philippe Saint-André, Sean O'Brien aurait dû être sanctionné pour avoir frappé Pascal Papé.

Un règlement de compte. Quand les images du vilain coup de poing de Sean O'Brien dans l'estomac de Pascal Papé ont commencé à circuler sur le Web, tout le monde a évidemment pensé à une vengeance. Express, dès les premiers instants du match, mais visiblement prévue depuis longtemps puisqu'elle vient frapper le deuxième ligne tricolore, coupable en février dernier d'avoir asséné un gros coup de genou dans le dos de Jamie Heaslip (lui fracturant trois vertèbres).

"Les joueurs ont leur idée là-dessus, moi aussi..."

"Les joueurs ont leur idée là-dessus, moi aussi et vous (les journalistes) aussi, a notamment commenté un Philippe Saint-André assez remonté. C'est un attentat après 23 secondes de jeu ! J'espère que la prochaine fois le TMO (l'arbitrage vidéo, ndlr) fera son métier..." Car effectivement, depuis le début de la Coupe du monde, les actions litigieuses sont revues en direct pour permettre à l'arbitre central de revenir sur un geste qu'il raté dans le feu de l'action.

Face à l'Irlande cela n'a effectivement pas été le cas. Le staff de l'équipe de France a d'ailleurs fait part de son incompréhension à l'organisation qui, elle seule, peut décider de citer et de sanctionner O'Brien pour son uppercut sur Papé. Pour l'instant, rien n'a été signifié au XV du trèfle. 

 LIRE AUSSI 
>> Ce XV de France n'a finalement pas changé

>> Tous les résultats et les matchs en direct

Lire et commenter