France - Nouvelle-Zélande : Thierry Dusautoir / Richie McCaw, la dernière bataille des capitaines

RUGBY
ADIEUX - Ce quart de finale de la Coupe du monde entre la France et la Nouvelle-Zélande (samedi 21 heures) sera l'occasion de voir pour la dernière fois s'affronter deux légendes du rugby mondial. Car Thierry Dusautoir et Richie McCaw participent là à leur dernière Coupe du monde.

Une rivalité décennale. Même poste (troisième ligne aile), même statut (capitaine) et même génération (années 1980), Thierry Dusautoir (33 ans) et Richie McCaw (34 ans) vont une nouvelle fois croiser le fer en Coupe du monde. Pour la quatrième fois et pour la dernière, d'ailleurs, car les deux hommes ne seront pas du voyage au Japon dans quatre ans. Et si le Néo-Zélandais mène 2-1 lors des confrontations directes lors d'un Mondial, le Français a réalisé une performance tellement impressionnante lors de la victoire tricolore sur les All Blacks en quart de finale de l'édition 2007 (38 plaquages dans le match !), qu'il en a conservé le surnom du "Black destroyer" et une cote incroyable en Nouvelle-Zélande.

"Sans McCaw, Dusautoir aurait été vu comme le meilleur à son poste depuis longtemps"

Tellement que jeudi, Steve Hansen, l'entraîneur des champions du monde, a lâché : "S'il n'y avait pas eu Richie McCaw, Dusautoir aurait probablement été vu comme le meilleur à son poste depuis longtemps". Un bel hommage, du même genre que le capitaine du XV de France a adressé à son homologue : "On a plus besoin de présenter Richie McCaw, c'est un immense joueur qui a marqué l'histoire du rugby, a expliqué Dusautoir vendredi. C'est ma dernière opportunité de jouer contre lui, donc je veux en profiter". Mais évidemment, les deux hommes ne se feront aucun cadeau sur le terrain, malgré le respect mutuel qui les anime. Que le meilleur gagne messieurs !

À LIRE AUSSI 
>>  Les 5 phrases des Bleus pour vous faire croire qu'ils y croient
>> Toute l'actu de la Coupe du monde de rugby sur metronews

Lire et commenter