Jonah Lomu, la mort d’une légende

Jonah Lomu, la mort d’une légende

RUGBY
DirectLCI
RUGBY - Le célèbre ailier néo-zélandais Jonah Lomu est décédé ce mercredi à l’âge de 40 ans. Le meilleur marqueur d’essai dans l’histoire de la Coupe du monde a été victime d’une crise cardiaque, chez lui à Auckland.

"Ça va bien. Aussi bien que ça puisse aller. Je suis toujours en attente d’une greffe de rein, je fais encore des dialyses mais je suis heureux dans mon mariage et j’ai deux enfants que j’aime à en mourir. Qu’est ce que je peux demander de plus". Il y a quelques semaines, Jonah Lomu se confiait au magazine Tampon sur son état de santé. Le Néo-Zélandais atteint d'un syndrome néphrotique, un grave dysfonctionnement rénal, diagnostiqué en 1997, se montrait confiant sur l’évolution de sa maladie.

Lomu, un physique hors norme

Ce mercredi matin à Auckland, c’est le cœur du célèbre ailier passé par les Hurricanes, qui a lâché, comme l’a confirmé l’ancien docteur des All Blacks, John Mayhew. "De la part de la famille Lomu, je peux confirmer que Jonah est mort ce (mercredi) matin. C'était totalement inattendu. Sa famille et lui revenaient la nuit dernière de Grande-Bretagne et il est mort subitement". Il y a quelques jours encore, celui qui a passé les six premières années de sa vie aux Tonga, avait même affirmé, sur Twitter, son soutien aux victimes des attentats en France.


Plus qu’un joueur de rugby, Jonah Lomu était devenu une légende de son sport. Celui qui a révolutionné le jeu des lignes arrières. A l'époque, il est le premier à disposer d'un tel gabarit (1,95m, 118 kg) et à courir aussi vite (10,8 secondes sur 100 mètres). Cette puissance dévastatrice, lui permet d'inscrire de nombreux essais, de marcher sur ses adversaires impressionnés par le physique de “l’autobus”. La légende se construit notamment, lors de la demi-finale de la Coupe du monde 1995, face à l'Angleterre, où Jonah Lomu inscrit quatre essais.

Une expérience à Marseille

En 2004, un an après que sa maladie eut été diagnostiquée, Jonah Lomu subit une transplantation rénale à haut risque, ce qui ne l’empêchera pas de refouler les pelouses avec le maillot des Cardiff Blues et de la province de North Harbour. En 2009 il met un terme définitif à sa carrière, après une courte expérience à Marseille-Vitrolles L’ailier détient toujours le record du nombre d’essais inscrits (15) dans l’histoire de la Coupe du monde. Alors que Bryan Habana a réalisé le même bilan en trois compétitions, il n’aura fallu au Néo-Zélandais que deux éditions pour aller quinze fois à dame.

À LIRE AUSSI >> Le haka de Jonah Lomu dans les rues de Londres

Sur le même sujet

Lire et commenter