Joueurs de Clermont agressés : Kayser, Rougerie et Pierre témoignent

Joueurs de Clermont agressés : Kayser, Rougerie et Pierre témoignent

FAITS DIVERS – Après l'agression subie à la sortie d'une boîte de nuit samedi, Benjamin Kayser, Aurélien Rougerie et Julien Pierre ont décidé de témoigner, jeudi, après ce tragique incident.

Blessés à l'arme blanche (machette, couteaux, pelles), Benjamin Kayser, Aurélien Rougerie et Julien Pierre faisaient partie du groupe des 15 joueurs de l'ASM qui s'est fait agresser samedi dernier à la sortie d'une boîte de nuit à Millau (Aveyron) . Ils ont accepté de témoigner, jeudi, devant les caméras de RMC Sport .

Pour Aurélien Rougerie, le groupe de joueurs aurait tout fait pour éviter leurs agresseurs : "On a tout fait pour l’éviter, je le garantis, qui n’est pour entrer dans les détails même s'il a été blessé au bras. Même les personnes qui n’étaient pas du groupe, qui étaient là, qui passaient leur soirée dans le bar, ont bien signalé aux policiers ce qui s’est réellement passé. C’est-à-dire qu’on a tout fait pour l’éviter. On s’est vraiment assis sur notre orgueil en disant que bon, voilà, on se faisait insulter de tous les noms. Et voilà… Mais bon, encore une fois, on a tout fait pour l’éviter."

Un psy à la disposition des joueurs

L'arrière du XV de France poursuit son témoignage en indiquant que les joueurs en avaient parlé entre eux et le club auvergnat a mis un psy à leur disposition : "Ça fait du bien d’en parler avec les autres, je crois qu’on avait besoin de ça, de débriefer avec eux, de parler, de s’exprimer. On a même eu la présence d’une psy qui est venue un peu pour échanger, pour s’ouvrir et puis, pour tourner la page et se préparer pour la saison."

Julien Pierre, quant à lui, a tenu à souligner la solidarité du groupe : "Je tiens à remercier le club, remercier tous les joueurs qui nous ont soutenus, tous les gens qui étaient là, les supporters qui nous ont envoyé des nombreux messages. Ce que je retiens de cette aventure, c’est la solidarité du groupe parce que je crois que c’est grâce à ça qu’on est tous là. On a été solidaires jusqu’au bout. Encore une fois, je remercie tous les mecs qui étaient là tout simplement."

Le mot de la fin est revenu à Benjamin Kayser, qui a déclaré vouloir passer à autre chose : "On a tous envie de tourner la page. Nous sommes des joueurs de rugby. On est là pour parler de ça."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.