L’Irlande gagne, les Bleus relèvent (un peu) la tête

L’Irlande gagne, les Bleus relèvent (un peu) la tête

DirectLCI
RUGBY – L’Irlande s’est imposée au Stade de France face aux Bleus (20-22) et remporte le Tournoi 2014. Battus, les Bleus ont au moins montré un visage conquérant.

À quoi ça tient un Tournoi ? À une passe en avant de Pascal Papé dans les derniers instants de jeu. Une passe qui voit Chouly aplatir, mais qui ne survit pas au contrôle vidéo. La France s’est donc inclinée face à l’Irlande (20-22) permettant au peuple Vert de remporter le Tournoi 2014.

Une deuxième défaite pour les Bleus qui terminent quatrièmes d’une série qui les aura surtout vus déjouer et afficher leurs doutes. Sauf sur ce match contre l’Irlande où les Bleus ont enfin affiché de l’ambition dans le jeu.

Les Irlandais maîtres de leur jeu

Les Bleus entamaient parfaitement la rencontre en marquant deux fois par des pénalités de Machenaud. Mais les Irlandais plantent deux essais sur leurs deux premiers temps forts. Sexton est à la conclusion d’un mouvement des avants (21e), et Trimble vient lui terminer le travail de Murray (25e).

Mais le Bleus ont de la ressource et du « fameux » Franch flair. Tales envoie dans l’angle au pied, Huget volleye le cuir pour Dulin qui arrive lancer et marque (31e). Puis au retour des vestiaires, O’Driscoll mène un contre Irlandais et trouve Murray qui ouvre pour Sexton, qui signe un doublé (46e).

Les Bleus montrent un bien meilleur visage

Les Bleus ne s’avouent pas vaincu et montrent enfin dans cette partie tout ce qui leur avait fait défaut durant le tournoi, et en premier lieu de l’orgueil et de l’ambition. Après une grosse séquence de tout le pack d’avant, Szarzewski aplati contre le poteau (63e, 20-22). Dousssain manquera encore une pénalité, et Papé son ultime passe. Mais les Bleus ont au moins fait un vrai bon match.

Évidemment, il reste de ce match une défaite qui classe les Bleus quatrième. Mais ils ont su répondre présents face à cette Irlande que l’on annonçait injouable. Si tout n’a pas été parfait, on est loin des matches inqualifiables réalisés face au pays de Galles, à l’Ecosse ou l’Italie. Et puis cette défaite prive les Anglais du Tournoi. Ce qui a le don de mettre du baume sur nos cœurs de supporters français. 

Plus d'articles

Lire et commenter