Non, Jamie Cudmore n'a pas espionné les Bleus, il voulait "juste dire bonjour à Damien Chouly"

Non, Jamie Cudmore n'a pas espionné les Bleus, il voulait "juste dire bonjour à Damien Chouly"

DirectLCI
FILOU - Pris en flagrant délit d'espionnite aiguë sur une touche française lors de la victoire tricolore sur le Canada jeudi soir (41-18), le deuxième ligne a évidemment nié. Mais à la Jamie Cudmore, toujours avec le sourire.

Pas la peine de faire l'innocent. Capté par une caméra de télévision et partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux, la séquence où l'on voit Jamie Cudmore s'incruster dans une discussion de plusieurs Bleus avant une touche est hilarante mais aussi accablante pour le Canadien. Car pas de doute, le deuxième ligne clermontois, qui parle parfaitement le français pour évoluer en Top 14 depuis 2003..., est bien venu laisser traîner son oreille pour comprendre le lancement qu'allait faire le XV de France.

"Ça fait longtemps que j'avais pas vu Damien"

Pourtant, lorsqu'on l'a interrogé après la rencontre sur son comportement, Cudmore a nié : "Je voulais juste dire bonjour à Damien (Chouly, son coéquipier à l'ASM, ndlr) car ça fait longtemps que je ne l'avais pas vu. C'était une petite blague, je n'essayais pas de savoir ce qu'ils allaient faire sur la touche car de toute façon, nous, les Canadiens, on ne défend pas en touche". Une petite pirouette en forme de gentil mensonge qu'on n’osera de toute façon pas lui reprocher, car Cudmore c'est tout de même 1,96 mètre pour 118 kilos...

À LIRE AUSSI 
>>  Ça passe contre le Canada mais ça ne suffira pas contre l'Irlande
>> Toute l'actu de la Coupe du monde de rugby sur metronews

Lire et commenter