On a testé Cardiff un soir de pays de Galles - Australie et de qualification pour l'Euro 2016

RUGBY

FOLIE - Débuté à l'heure du "tea time" avec la "finale" du groupe A entre le XV du Poireau et les Wallabies (6-15), cet incroyable samedi du sport gallois s'est fini tard dans la nuit. Car la qualification pour l'Euro des footballeurs est venue faire oublier la défaite des rugbymen.

Autant vous le dire tout de suite : on n’a pas vu beaucoup de Choco BN et de Pépito. Même si le coup d'envoi de Galles-Australie a eu lieu à Twinckenham à l'heure du goûter (16 h 45, heure locale), tout Cardiff s'est donné rendez-vous dans les innombrables pubs de la ville. Et on y a bu autre chose que du Earl Grey...

A condition de trouver un comptoir avec une place encore disponible. Car si vous aviez le malheur de tenter votre chance une fois passés les hymnes nationaux, la réponse du videur était invariable : "Sorry, it's full". Bref, à force de tourner, on a tout de même trouvé un débit de boissons moins bondé que les autres pour voir cette "finale" du groupe A. Où l'enjeu pour les deux équipes consistait à finir première et ainsi s'éviter un quart de finale périlleux contre l'Afrique du Sud.

Le coup de sifflet final à peine donné que Saint Mary Street se noircit de monde

Alors, comme de tradition dans ce brave royaume britannique, la bière a coulé à flots durant 80 minutes et les "Come On Wales !" ont rythmé les tentatives galloises de renverser de très solides Wallabies

Trop costauds d'ailleurs, puisque même à 13 contre 15 en fin de match, ils n'ont pas plié et se sont imposés (15-6). 

"C'est vraiment con de ne pas avoir profité de la supériorité numérique, nous explique Mike, qui s'est avalé quelques pintes avec ses copains et qui articule difficilement. Maintenant, il va falloir battre l'Afrique du Sud et ça va pas être pas facile" parvient-il à analyser entre deux relents de Brains, la bière locale. Mais rassurez-vous, la relative déception du XV du Poireau sera vite oubliée : sitôt le coup de sifflet final donné, Saint Mary Street, une des principales artères piétonne de Cardiff, se noircit de monde.

Du rouge, du vert et du bleu. Supporters gallois, irlandais et français (dont les équipes s'affrontent dimanche au Millennium) se chambrent, un peu, et trinquent, beaucoup. La soirée commence à peine mais l'ambiance est déjà incroyable.

Et ce n'est qu'un début, car quelques heures plus tard, malgré leur défaite 2-0 en Bosnie-Herzégovine, ce sont les footballeurs gallois, qualifiés pour le premier Euro de leur histoire, qui ont fait basculer la capitale du pays dans la liesse. Autant vous dire qu'en attendant France-Irlande, dimanche à 17 h 45, la nuit a été longue sur Cardiff...

À LIRE AUSSI 
>>  Cardiff, cette ville qui respire le rugby

>> Toute l'actu de la Coupe du monde de rugby sur metronews

Lire et commenter