Revente de billets du XV de France : cinq personnes déférées

Revente de billets du XV de France : cinq personnes déférées

RUGBY
DirectLCI
FFR – Cinq personnes ont été livrées à la justice ce vendredi dans le cadre de l'affaire des reventes de billets de la FFR. La fédération s'est par ailleurs constituée partie civile.

Du nouveau dans l'affaire de la revente des billets de la FFR. Cinq personnes, dont Franck Barresi, fiché au grand banditisme, ont été déférées vendredi dans le cadre d' une affaire d'extorsion de fonds en bande organisée et de blanchiment d'argent , notamment via la revente de billets de la Fédération française de rugby (FFR), a-t-on appris de source judiciaire.

Le parquet a confirmé, sans plus de détails, que cinq des onze personnes interpellées mardi dans les Bouches-du-Rhône et la région parisienne étaient en cours de présentation au magistrat Christophe Perruaux de la Juridiction inter-régionale spécialisée (Jirs) de Marseille.

Trois autres transferts samedi

Trois autres personnes seront déférées samedi, les autres ayant été relâchées. Le magistrat tiendra samedi à 10h une conférence de presse en présence de Jean-Marc Souvira, chef de l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF), et de Christian Sainte, directeur inter-régional de la PJ.

La fédération a annoncé jeudi qu'elle se constituait partie civile dans cette affaire. Dans le cadre de la "lutte contre les personnes et les sociétés qui revendent illicitement des places de match", elle affirme avoir porté 35 recours devant la justice contre diverses agences non agréées depuis 2007, dont la société Passion Events dirigée par Ahmed Arbib.

Sur le même sujet

Lire et commenter