Rugby : Grand Chelem à la clé, les Bleues remportent le tournoi des VI Nations !

Rugby : Grand Chelem à la clé, les Bleues remportent le tournoi des VI Nations !

RUGBY
DirectLCI
SACRE - L'équipe de France féminine de rugby a remporté ce vendredi soir son sixième Tournoi des VI Nations en vingt participations, avec un cinquième Grand Chelem à la clé après son écrasante victoire au Pays de Galles (38-3).

Il n'aura fallu qu'une année pour redresser la barre. Totalement remanié après le Mondial 2017, le XV de France féminin a réussi ce vendredi le cinquième Grand Chelem de son histoire, après ceux de 2002, 2004, 2005 et 2014, remportant de fait le Tournoi des VI Nations pour la sixième fois (2002, 2004, 2005, 2014 et 2016). Les filles dirigées par Annick Hayraud ont conclu leur sans-faute en dominant largement le Pays de Galles sur sa pelouse, à Colwyn Bay, sur un score de 38-3, avec six essais à la clé, inscrits par Bourdon, Drouin, Trémoulière, Sochat et Neissen, le quatrième étant un essai de pénalité. 


D'entrée, les Bleues ont en quelque sorte tué le suspense en aplatissant à deux reprises dans le premier quart d'heure de jeu, par Pauline Bourdon et Caroline Drouin , menant 14-0. Après une pénalité transformée par l'ouvreuse galloise Robyn Wilkins à la 36e minute, le XV de France va enfoncer le clou avant la pause par l'arrière Jessy Trémoulière (40').

En vidéo

Rugby féminin : comment les sportives concilient travail et compétitions ?

Trois essais en seconde période

Au retour des vestiaires, la sélection française va dérouler en inscrivant trois nouveaux essais, dont un de pénalité après un accrochage sur une incursion de Caroline Boujard (52'). La talonneuse Agathe Sochat et la centre Carla Neissen vont inscrire les deux derniers essais des Bleues (57' et 68'). 


Ce succès en terre galloise résonne comme une revanche, les Françaises ayant été privées du Grand Chelem deux ans plus tôt par ces mêmes Galloises  (mais pas de la victoire finale dans le Tournoi). La semaine dernière, l'équipe emmenée par la jeune capitaine Gaëlle Hermet, seulement 21 ans, avait déjà réussi à dompter une sélection britannique, en l’occurrence l'Angleterre, sur le score serré de 18 à 17, à Grenoble. Une performance, les Anglaises étant tenantes du titre et vice-championnes du monde. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter