Rugby : la dernière journée agitée de l'équipe de France à Marcoussis

RUGBY

MONDIAL – Alors que la Coupe du monde se profile (18 septembre – 31 octobre) et avant de partir en stage à Falgos dans les Pyrénées-Orientales ce samedi, les Bleus ont vécu un dernier jour animé à Marcoussis.

Les aléas d'une préparation à un Mondial forgent un groupe. Les dernières péripéties que les joueurs de l'équipe de France ont connu, ce vendredi, devraient aller dans ce sens. Alors que les organismes des hommes de Philippe Saint-André sont mis à rude épreuve depuis le 6 juillet dernier, début du grand rassemblement des Bleus, le sommeil est une donnée importante pour récupérer après avoir fourni des efforts intenses. Mais l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) en a décidé autrement en faisant passer, dès 7 heures du matin au Centre National de Marcoussis (91), un contrôle inopiné, par le biais de tests urinaire et sanguin, à 25 des 36 joueurs présélectionnés. Une inspection qui fait écho à celle effectuée sur 8 joueurs le 21 juillet dernier lors du stage à Tignes .

Quelques bobos à déplorer

En plus de ce désagrément, le XV de France doit composer avec plusieurs blessures qui touchent son effectif. Le capitaine, Thierry Dusautoir, souffre d'une "grosse contusion" au genou, contractée mercredi dans une opposition. En conséquence, son retour à l'entraînement n'est programmé que la semaine prochaine et un léger doute plane sur sa participation au premier match amical face à l'Angleterre (le 15 août à Twickenham). Rémi Lamerat et Yoann Huget (petite tension musculaire) sont dispensés de séances par mesure de précaution. Enfin, Pascal Papé, blessé à la cuisse depuis une dizaine de jours, récupère progressivement avec du travail individualisé à base de vélo à forte résistance.

A LIRE AUSSI
>>
XV de France : Parra, Michalak, Kockott et Trinh-Duc, le rôle de buteur encore et toujours en chantier
>>
Mathieu Bastareaud estime être "juste quelqu'un de passage" au sein du XV de France

L'équipe de France entame la dernière ligne droite de sa préparation avec un mois d'août particulièrement chargé et rejoint, ce samedi, Falgos (Pyrénées-Orientales) pour un stage de quatre jours. Avant d'enchaîner avec deux mini-préparations à Marcoussis et une nouvelle rencontre amicale face au pays hôte de la Coupe du monde et ennemi honni, l'Angleterre (22 août au Stade de France). Les derniers réglages seront peaufinés, début septembre, avec encore deux mini-"prépas", ponctuées d'un dernier match amical face à l'Ecosse (5 septembre au Stade de France) dans l'optique de débarquer, fin prêt, sur le sol anglais avec le statut de vice-champion du monde acquis en 2011 malgré quatre dernières années passées en eau trouble avec des résultats peu enthousiasmants.

Lire et commenter