VI Nations : Serin, Palis, Baille... : ces jeunes qui vont faire le XV de France de demain

RUGBY

Toute L'info sur

Le XV de France au Tournoi des Six Nations

NOUVELLE GÉNÉRATION – En pleine phase de reconstruction, le XV de France va s’appuyer sur sa jeune garde pour tenter de venir à bout de l’Angleterre ce samedi lors de son entrée en lice dans le tournoi des VI Nations 2017. LCI vous présente quatre joueurs qui représentent l'avenir de la bande à Guy Novès.

Ils ont suscité des promesses contre l’Australie et la Nouvelle-Zélande à l’automne dernier. C’est donc fort logiquement – et avec une certaine impatience – que l’on s’apprête à les retrouver ce samedi face à l’Angleterre à 17h50 pour l'ouverture du tournoi des VI Nations 2017.

 Âgés entre 20 et 25 ans, Baptiste Serin, Geoffrey Palis, Cyril Baille et Camille Chat représentent en effet l’avenir d’un XV de France en pleine reconstruction. Le sélectionneur Guy Novès a donc misé sur eux pour cette 123e édition de la compétition, qui s'étalera jusqu'au 18 mars.

Baptiste Serin (22 ans, demi de mêlée, Bordeaux-Bègles) :

Sa fameuse "chistera" pour Louis Picamoles lors du dernier test-match contre la Nouvelle-Zélande l’a fait entrer dans une autre dimension, en témoigne sa présence sur les affiches de promotion des deux matches du Tournoi qui seront disputés au Stade de France. 

À 22 ans seulement, Baptiste Serin va occuper le toujours très exigeant rôle de demi de mêlée ce samedi après-midi face à l’Angleterre. Au regard de ses performances en club ou en sélection, il n’aura aucun mal à assumer cette responsabilité. Vif d’esprit, doté d’une superbe vision de jeu, la nouvelle coqueluche du rugby français pourrait être le fameux et tant recherché numéro 9 des Bleus, censé lancer le jeu de son équipe.

Geoffrey Palis (25 ans, arrière, Castres Olympique) :

On pourrait le présenter comme "l’ancien" de cette petite bande. Car même s’il n’a pas encore porté le maillot frappé du coq, Geoffrey Palis (25 ans) possède déjà une forte expérience dans le Top 14 (près de 70 matches dans l’élite) - elle lui avait d’ailleurs valu d’être appelé pour le Tournoi des VI Nations en 2014 et de figurer dans le groupe élargi de 74 joueurs en vue de la Coupe du monde 2015. 

Contraint de déclarer forfait pour la tournée en Argentine à l’été 2016, Palis devrait enfin lancer son histoire en Bleu cet hiver en suppléant l’habituel titulaire Scott Spedding sur quelques rencontres. D’autant que son profil de buteur pourrait être une arme supplémentaire pour Guy Novès.

Lire aussi

Cyril Baille (23 ans, pilier, Stade Toulousain) :

Il fait lui aussi partie de la talentueuse génération 93-94 qui a commencé à prendre le pouvoir chez les Bleus. Après s’être durablement imposé en équipe de France des moins de 20 ans, Cyril Baille a validé sa progression en intégrant le XV de France lors de la tournée de l’automne dernier pendant laquelle il a participé aux trois test-matches contre les Samoa, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. 

L’expérience s’est révélée convaincante et concluante puisque Guy Novès a de nouveau fait appel au pilier du Stade Toulousain, qui sera titulaire face à l’Angleterre. Autant dire que le "Baille" du Pyrénéen ne fait que commencer.

Camille Chat (21 ans, talonneur, Racing 92) :

Contrairement aux joueurs cités précédemment, Camille Chat ne foulera pas la pelouse de Twickenham samedi après-midi. Blessé à un biceps et donc contraint de déclarer forfait pour Angleterre-France, le talonneur du Racing 92 fera sans nul doute son retour dans le groupe tricolore d’ici à la fin du Tournoi. Car à 21 ans seulement, le benjamin du XV de France de la précédente édition du Tournoi des VI Nations s’est déjà imposé comme un cadre des Bleus.

La preuve avec ses sept capes sous les ordres de Guy Novès. Cette véritable machine sur patte (1m78, 100 kilos), initialement attirée par le kick-boxing dont il a été champion de France junior, compte bien bousculer la hiérarchie dominée aujourd'hui par son capitaine Guilhem Guirado. 

Lire aussi

Et aussi

Lire et commenter