Six nations : Morgan Parra absent face à l'Ecosse à cause de sa suspension

Six nations : Morgan Parra absent face à l'Ecosse à cause de sa suspension

DirectLCI
RUGBY – Après son carton rouge reçu en Top 14 samedi, Morgan Parra manquera le match des Six nations contre l'Ecosse, le 8 mars. Le demi de mêlée, qui avait assené un coup de tête au Montpelliérain René Ranger, a été suspendu deux semaines ce jeudi.

Un coup de tête qui coûte cher. Pour s'être rendu coupable de ce geste d'humeur sur le Montpelliérain René Ranger, samedi en Top 14, Morgan Parra a écopé ce jeudi de deux semaines de suspension. Il ne fera pas appel de la décision.

Retenu pour donner une alternative à Jean-Marc Doussain, mauvais face au pays de Galles, le demi de mêlée du XV de France manquera donc la rencontre du Tournoi des Six nations face à l'Ecosse le 8 mars.

Parra, qui ne figurait pas dans la liste des sélectionnés pour les trois premiers matches du Tournoi, avait été rappelé lundi par le manager des Bleus, Philippe Saint-André. Le Clermontois (25 ans, 54 sélections avec les Tricolores) sera toutefois disponible pour le dernier match de la compétition, contre l’Irlande le 15 mars au Stade de France.

Récidiviste

Cité pour ''brutalité'', Parra a vu coup de boule requalifié en ''nervosité'', pour reprendre les termes de la commission de discipline de la Ligue. Cette même commission avait entendu le joueur en présence de son avocat, mercredi, pendant plus d’une heure.

Les images télévisées montrent que le coup de tête de Parra, réponse à un plaquage sec et hors-jeu de Ranger, est en fait peu appuyé. Mais le joueur paye surtout pour être un récidiviste : c’est la deuxième fois qu’il comparaît devant la commission de discipline cette saison.

Il avait en effet été suspendu quatre semaines en octobre dernier pour des coups de poing sur le Béglais Gautier Gibouin . Sa suspension avait été réduite à deux semaines en appel, lui permettant de jouer le premier test-match d’automne du XV de France contre la Nouvelle-Zélande (défaite des Bleus 19-26).

Lire et commenter