Surtout ne parlez pas de France - All Blacks 2007 aux joueurs de Philippe Saint-André !

RUGBY
HÉRITAGE – Quelques minutes après la cuisante défaite des Bleus face à l'Irlande dimanche (9-24) et la confirmation d'un quart de finale très compliqué contre la Nouvelle-Zélande, la presse a évidemment fait référence à la victoire française de 2007, à ce même stade de la compétition et aussi à Cardiff. Sauf que la référence n'enchante pas vraiment les joueurs du XV de France.

On pensait pourtant les motiver. Quand on regarde ce qui attend maintenant les hommes de Philippe Saint-André dans cette Coupe de monde, on ne peut s'empêcher de trouver des similitudes avec celle des joueurs d'un certain Bernard Laporte en 2007. Même stade de la compétition (quart de finale), même adversaire (Nouvelle-Zélande) et même stade (le Millennium de Cardiff), les signes ne manquent et l'on se prend à rêver d'un nouvel exploit 8 ans plus tard. Pourtant, les Bleus ne semblent pas vouloir qu'on leur raconte le scénario d'une histoire que viendrait à se répéter.

"On n’a pas besoin d'aller chercher ce qui a été fait avant"

"Si on veut faire quelque chose face aux Blacks, il faut d'abord se concentrer sur nous et ne pas écouter ce qui va se raconter sur ce match ou ce qui a été fait avant", estime notamment Brice Dulin. Du côté de Yoann Maestri, qui s'apprête à "jouer le match de [sa] vie", même son de cloche : "Si on s'amuse à se baser sur ce qui a été fait dans le passé, on va se prendre une sacrée gifle, prévient le deuxième ligne. Certains étaient déjà en équipe de France à l'époque mais nous, on ne doit pas se focaliser sur 2007". Et parmi les anciens qui ont fait le miracle de Cardiff il y a 8 ans, un certain Thierry Dusautoir.

Pourtant, pas de nostalgie chez le capitaine tricolore. "Chaque match à son propre contexte et chaque équipe son histoire, a ainsi expliqué le troisième en conférence de presse d'après-match. On a des choses dans notre propre vécu pour pouvoir aller chercher ce match. On n’a pas besoin d'aller chercher ce qui a été fait avant". Mais malheureusement pour les joueurs du XV de France version 2015, ils risquent d'entendre beaucoup parler jusqu'à samedi de leurs prédécesseurs cru 2007, voire 2011 et 1999.

À LIRE AUSSI 
>> À Cardiff, lendemain de défaite et gueule de bois pour le XV de France
>>  Revivez la défaite du XV de France face à l'Irlande

>>  Tous les résultats et les matchs en direct

Lire et commenter