Top 14 : le Stade Toulousain garde la main

Top 14 : le Stade Toulousain garde la main

DirectLCI
RUGBY – Incapable de ramener plus qu'un match nul à d'Oyonnax (19-19), le Stade Toulousain reste maître de son destin mais est en suris pour une vingtième qualification consécutive pour les phases finales.

Il ne reste plus rien à jouer quand Lionel Beauxis s’avance pour tirer une pénalité à une trentaine de mètres des perches. Au bout du pied du Toulousain, les saisons de Toulouse et d'Oyonnax. Pour les rouges et noirs du Sud, une victoire validerait quasiment le ticket pour les phases finales du championnat, avec même la possibilité de jouer le barrage à domicile. Pour Oyonnax, une défaite rapprocherait un peu plus les rouges et noirs des Alpes de la Pro D2. Heureusement pour les uns, malheureusement pour les autres, Beauxis manque la cible et laisse les deux équipes dos à dos (19-19).

Une dernière action comme un symbole de ce match où les enjeux ont dépassé le jeu. Le match n'a été qu'un combat entre deux boxeurs à qui l'on aurait interdit tout K.O. Alors on est allé à la mine, faire le dur travail des avants, se rentrer dedans, impacts après impacts.

Toulouse et Oyonnax, les cartes en main 

A ce petit jeu-là, ce sont les montagnards qui sortent en tête à la pause (10-9), grâce notamment à un essai de Denos. Sur une touche bien construite, Urdapilleta envoie au pied une passe millimétrée que Denos se fait un plaisir d’aplatir. Mais au retour des vestiaires, au sortir d'un maul, Jean-Marc Doussain se fait la belle en prenant à l'intérieur Urdapilleta (10-16).

Les gâchettes des deux camps s'affronteront ensuite à coups de pénalités, avec la réussite finale que l'on sait pour Beauxis. Résultat des courses, Oyonnax jouera sa survie lors de la dernière journée dans un match de tous les dangers face à Brive. Pour Toulouse, le juge de paix sera Grenoble. Au moins, les deux équipes gardent leurs destins en main. La victoire remplira pour chacun, les objectifs de début de saison.  

Plus d'articles