Top 14 : les barrages ? Les Toulousains y croient encore

Top 14 : les barrages ? Les Toulousains y croient encore

RUGBY - Avant-dernier au classement du Top 14, le Stade toulousain reçoit samedi le Stade français (3e). Dans un contexte difficile, les joueurs ont conscience de la situation et le groupe veut se remobiliser. Mais ces bonnes intentions vont être mises à rude épreuve.

"Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir", déclarait Guy Novès mercredi en conférence de presse. Après sa sortie contre l’arbitrage à Bayonne, qu’il a vivement critiqué à lundi à l’entraînement, l’entraîneur était plus détendu. Dans une situation qu’il a rarement connue, le manager du Stade toulousain doit s’adapter rapidement après sept journées de Championnat et avant la réception des Parisiens (à 20 h 45, samedi).

Treizièmes du Top 14, les Rouge et Noir restent sur cinq défaites consécutives, du jamais-vu depuis plus d'un demi-siècle (1962). "Sur tous ces matchs perdus, il y en a quatre à l’extérieur. C’était déjà notre problème l’année dernière (une seule victoire à l’extérieur en 2013-2014, contre Biarritz, ndlr)", souligne Yacouba Camara. Avant d’ajouter : "Les deux prochains sont à domicile (Stade Français et Toulon, ndlr), il nous faut absolument gagner".

Les joueurs conscients du challenge

Les hommes de Guy Novès savent que la période actuelle est compliquée. Et recevoir le Stade français dans ce contexte se révèle aussi dangereux que stimulant. "L’équipe n’est pas inquiète, il y a de l’expérience dans ce groupe pour gérer la situation", expliquait Luke McAlister, auteur d’un bon match contre Bayonne. Timoci Matanavou confirme : "On ne se met pas la pression. On est déjà dans le rouge, il ne faut pas qu’on s’y mette encore plus".

C'est donc sans pression que les stadistes aimeraient recevoir leurs homologues de la capitale. Sauf qu'il se trouve que le Stade Français, de l'aveu même de Guy Novès, "l’équipe la plus impressionnante de ce début de saison, avec Toulon." Lors de ce qui a été, jadis, un "Clasico" du rugby hexagonal, les Toulousains n'ont pas d'autres choix que de signer un résultat positif s'ils veulent réussir à accrocher le bon wagon : "C’est un challenge, mais le Top 6 est toujours envisagé", a révélé l'ancien All Black, McAlister, malgré les huit points qui les séparent de Montpellier, dernier candidat à date pour les phases finales.

Aldegheri et Marchand convoqués

Voilà pour les bonnes intentions toulousaines. Mais la réalité rattrape Guy Novès qui, samedi, devra composer sans les talonneurs Flynn (suspendu), Tolofua et Ralepelle (blessés) et sans les piliers Johnston et Kakovin (blessés). Pour combler les trous, le manager a fait appel aux espoirs Dorian Aldegheri (pilier, 21 ans) et Julien Marchand (talonneur, 19 ans). Toby Flood est également rappelé. Et il n'est pas exclu que les internationaux qui ont participé au stage avec le XV de France, soient susceptibles de jouer.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : l'interview poignante de Valérie Bacot dans "Sept à Huit"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.