Top 14 : les quatre points "chauds" de l'avant-dernière journée

Top 14 : les quatre points "chauds" de l'avant-dernière journée

DirectLCI
RUGBY – Plus que deux matches et la phase régulière du Championnat de France va rendre son verdict. En haut du classement, les dernières places pour la phase finale sont à prendre, en bas, les clubs bataillent pour ne pas être relégués.

Certains commencent à rêver, d'autres à pleurer. Le Top 14 est rentré depuis quelques semaines déjà dans sa phase la plus critique, celle de son dénouement. Et au jeu des espoirs de bouclier de Brennus et de craintes de relégation, les clubs vont jouer gros ce week-end. Voici les quatre matches les plus "chauds" de cette 25e et avant-dernière journée de Championnat.

Castres - Montpellier : l'affiche

Ici, on aime les sommets. Entre le champion de France en titre et l'actuel leader du Top 14, l'enjeu de cette rencontre (vendredi à 20 h 45) sera de consolider sa place au classement. Pour Montpellier, la première (avec 70 points), qui offre une qualification directe pour les demi-finales. Pour Castres, la sixième (62 pts), qui est synonyme de dernier wagon pour la phase finale. La fébrilité est donc de mise dans le Sud Ouest où l'on craint toujours un retour en force de Bordeaux (7e, 59 pts), du Stade Français (8e, 59 pts) ou, dans une moindre mesure, de Brive (9e, 56 pts). Surtout on craint aussi la forme retrouvée de François Trinh-Duc, l'ouvreur du MHR, dont le duel avec Rémy Talès vaudra le détour.

Racing-Métro - Clermont-Ferrand : gare à la chute

Ce serait le scénario catastrophe. Après une saison réussie de chacun de ces deux clubs, l'un d'entre-eux pourrait se voir priver de playoffs. La confrontation entre les Franciliens et les Clermontois (samedi à 18 h 30), mettra l'une de ces deux formations à la merci des poursuivants. Le Racing (4e avec 65 points), toujours privé de Dimitri Szarzewski, opéré mardi dernier de la cheville droite, va devoir apprendre à vivre sans son talonneur international. Côté Clermont (3e avec 69 pts), on redoute évidemment l'efficacité de l'adversaire à domicile (aucune défaite cette saison) et une certaine décompression à l'approche de la demi-finale de H-Cup, le 26 avril face aux Saracens.

Stade Français - Bordeaux : ce serait trop bête

Tout ça pour ça. Auteurs d'une saison pleine, ces deux clubs, que l'on n’attendait pas vraiment à ce niveau, pourraient tout perdre en quelques jours. Les Parisiens (8es avec 59 points), qui ont opéré avec brio un retour au premier plan, payent sans doute les efforts qu'ils ont fournis ces derniers mois. Alors qu'il a longtemps trusté le Top 4 du Championnat, voilà que le club de Thomas Savare se retrouve en mauvaise posture à l'heure du money-time. Consolation tout de même, Sergio Parisse devrait faire son retour après de longues semaines d'absence pour cause de douleurs lombaires. Cela suffira-t-il pour venir à bout de Bordelais qui rêvent d'exploit et de phase finale ? Réponse vendredi à 20 h 35.

Perpignan - Toulon : nouveau monument en péril

L'histoire du rugby français en prendrait un sacré coup. Après la relégation assurée de Biarritz, il y a quelques semaines, voilà qu'un ancien lauréat du Brennus (en 2009) est sur le point de basculer en Pro D2. Perpignan (12e avec 46 points, soit seulement deux de plus que Bayonne, 13e) a en effet vécu cette saison 2013-2014 comme un calvaire. Et comme rien ne semble devoir être épargné aux Catalans, ils affrontent samedi (à 17 heures) l'ogre toulonnais. Un RCT qui ne devrait pas faire de cadeau à l'Usap, lui qui a besoin de valider, au minimum, sa deuxième place, histoire s'assurer une place en demies.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter