Top 14 : on fait le bilan de saison régulière

Top 14 : on fait le bilan de saison régulière

RUGBY
DirectLCI
RUGBY – La saison régulière du Top 14 a rendu son verdict samedi. Il a été cruel pour le Stade Français et Perpignan.Qualifiés directement en demi-finales, le RC Toulon et Montpellier, eux, peuvent voir venir.

Castres dernier qualifié
La saison du Stade français a été résumée en un seul match. Comme face à Toulon, les Parisiens ont été tout l'année candidats aux playoffs. Longtemps même, les Stadistes ont été les heureux occupants de l'une des places pour les barrages. Mais en fin de saison, ils en sont sortis, comme ils ont perdu la rencontre face à Toulon en seconde mi-temps (17-15) alors que le club de la capitale avait absolument besoin d'une victoire pour se qualifier. D'autant plus rageant que Castres a été battu à Bayonne (23-13). Les Parisiens se consoleront peut-être un peu en jouant le fameux barrage face aux Wasps pour une place dans la nouvelle coupe d'Europe.

Toulon et Montpellier en demi-finale
Toulon a donc battu le Stade Français à domicile (17-15), alors que Montpellier s'est imposé largement contre le Racing Metro (44-10). Les deux équipes terminent en tête et se qualifient directement pour les demi-finales. Le reste du tableau final est complété par Toulouse, victorieux contre Grenoble (38-8), Clermont aux dépens de Perpignan (25-22). Le samedi 10 mai à 16 h 30 Clermont et Castres s'affronteront en barrages avant de se préparer à ferrailler avec Montpellier. Toulouse et le Racing se retrouveront le vendredi 9 mai à 20 h 45 à Ernest-Wallon pour ensuite défier Toulon.

Perpignan descend en Pro D2
C'est ce que l'on appelle mourir les armes à la main. Perpignan descend à l'étage inférieur après l'un de ses meilleurs matchs de l'année et n'être pas passé loin de s'imposer dans la forteresse imprenable de Clermont. Alors que Bayonne s'envole rapidement face à Castres, on comprend rapidement que la place en D2 va se jouer entre Oyonnax et Perpignan. Et les Catalans réussissent un superbe match en Auvergne, menant même au score, alors qu'Oyonnax compte 16 points de retard à vingt minutes de la fin de sa partie face à Brive. Mais les Catalans vont peu à peu perdre le fil de leur rugby, et la machine Clermontoise termine le match en tête (25-22), expédiant l'USAP en ProD2 après 103 ans passé dans l'élite. De son côté, Oyonnax arrache un bonus défensif (19-17) synonyme de maintien. Les larmes envahissent la Catalogne, alors que c'est la première fois depuis 2007 que les deux promus se maintiennent. 

Sur le même sujet

Lire et commenter