Top 14 : pourquoi la finale de 2016 se jouera-t-elle au Camp Nou?

RUGBY

RUGBY - La fédération française de rugby a annoncé mardi que la finale du Championnat aurait lieu à Barcelone en juin 2016, en raison de l'Euro de football qui aura lieu au stade de France. Le site catalan a notamment été préféré à Milan et Londres.

 Parce que le rugby est persona non grata
Parce que l'Euro 2016 de football débute le 10 juin et que la finale de Top 14 est prévue deux semaines plus tard, il y a forcément impasse. Logiquement, parce que la compétition est continentale, le football a la primeur. Sauf qu'en dehors du stade de France, aucune enceinte n'a pu être partagée. ''Il paraît que nous abîmons les pelouses et qu'il est interdit de jouer sur celles-ci à un autre sport que le foot'', déplore le président de la fédération Pierre Camou, cité par Rugbyrama .
''Je pense que c'est grave, pour un sport qui amène une telle force économique, de ne pas pouvoir jouer sur son territoire sa propre finale de Championnat, renchérit Serge Blanco, son vice-président. On s'aperçoit que le contribuable paie, non pas pour l'ensemble des sports, mais pour un seul, qui se veut au-dessus des autres.''

► Parce que la FFR n'a pas son stade
Le problème serait réglé si la fédération française de rugby avait son stade. Mais ce n'est pas encore le cas, alors que le site de Ris-Orangis (Essonne) a été choisi. Pour Blanco, c'est un outil ''qui doit permettre à la fédération et la Ligue nationale de rugby d'avoir une forme d'indépendance, pour ne pas dire plus. Nous sortons d'une réunion où nous avons retenu deux favoris pour la construction du stade. Nous sommes aujourd'hui à un tournant de la vie rugbystique française.'' Cette Arena de 82.000 places devrait être inaugurée en 2017.

► Parce qu'il y a un record à battre
La LNR ne manque pas de s'en vanter. Pour la finale 2016, elle a choisi ''le plus grand stade d'Europe'' avec ses 98.000 places. En outre, Barcelone ''est la plus proche et la plus facilement accessible pour les supporters de rugby'' par rapport à Milan et Londres, également en lice. Comprendre, caricature à peine masquée, les gens du Sud. L'USA Perpignan, alors en Top 14, avait eu du mal à remplir le stade olympique de Montjuic et ses 55.000 sièges. Mais une finale aura un tout autre attrait et pourquoi pas surpasser les 81.000 spectateurs du Stade de France. ''J'avais dénoncé, quand j'étais président de la LNR, les difficultés qu'il y avait pour le rugby français de pouvoir s'implanter dans certaines régions, rappelle Blanco. C'est peut-être complètement fou de vouloir disputer notre finale dans un autre pays, mais a-t-on vraiment le choix?''

Lire et commenter