Top 14 : Toulon bat le Racing et se qualifie pour la finale du Top 14

RUGBY
DirectLCI
RUGBY – Toulon s'est qualifié pour sa troisième finale de Top 14 consécutive en battant le Racing Metro en demi-finale (16-6), ce vendredi soir, à Lille. Le RCT a, avant tout, parfaitement fermé le jeu et construit sur l'efficacité au pied de Wilkinson.

Pour gagner son premier match en phase finale depuis son retour en Top 14, le Racing Metro a montré des vertus de jeu et collectives la semaine dernière. S'imposant à Toulouse grâce à un jeu pragmatique à défaut d'être flamboyant. Face à Toulon (16-6), ce vendredi soir, les Racingmen ont été loin d'être flamboyants, mais ils n'ont pas non plus été pragmatiques.

A l'inverse, Toulon a su faire la différence sur sa seule occasion de marquer un essai, avant de défendre proprement et d'attendre les coups de pieds magiques de Jonny Wilkinson. Cet essai, il est arrivé très rapidement, des mains de Matt Giteau. Sur une chandelle de Wilkinson, un ruck se forme, duquel sort Habana. Le Sud-Africain tape au pied, Giteau surgit et plante (12e).

Jonny Wilkinson, maître artificier

En tête, Toulon joue alors son meilleur rôle, celui de l'équipe agressive en défense et adroite à conserver le ballon et occuper le camp d'en face. D'autant que le Racing Metro a beau mettre toute l'intensité qu'il faut dans ce genre de rencontres décisives, le RCT tient la comparaison niveau physique.

Pire, les Franciliens multiplient les fautes et offrent à l'ouvreur Anglais autant de munitions. Wilkinson, maladroit comme jamais à ce niveau, n'a pas encore porté l'estocade lorsqu'est sifflée la pause (7-6). Mais au retour des vestiaires, Wilko règle la mire et met rapidement Toulon à l’abri d'un essai transformé. Avant de marquer le drop de la victoire à la 71e minute. Qualifiés pour la finale, les joueurs de la Rade devront se montrer plus de jeu s'ils ne veulent plus être tributaires du pied de Wilkinson lors des finales nationale et européenne.

Lire et commenter