Top 14 : vainqueur de Toulon, La Rochelle confirme son statut de trouble-fête

Top 14 : vainqueur de Toulon, La Rochelle confirme son statut de trouble-fête

RUGBY – Le Stade Rochelais est allé chercher une victoire de prestige à Mayol contre Toulon (23-20) grâce à un coup de pied sur la sirène de Brock James. La Rochelle prend provisoirement la tête du Championnat.

Les semaines passent et les performances de premier plan de La Rochelle se répètent. Cette fois-ci, c’est Toulon qui est tombé sur sa pelouse de Mayol. Et le scénario a donné une autre saveur au succès rochelais. Une pénalité réussie de Brock James à plus de 35 mètres après la sirène alors que les Toulonnais étaient revenus à égalité à cinq minutes du terme de la partie. 

Candidat au titre

Ce coup de pied est venu bonifier la prestation des joueurs de Patrice Collazo, notamment Vincent Rattez, auteur de deux essais (24e, 62e).  Et plonge dans le doute le RCT, défait pour la deuxième fois de la saison à domicile pour la dernière de Maxime Mermoz avant son départ pour Leicester. De quoi fragiliser la position de l’entraîneur Mike Ford ? 

De son côté, la Rochelle - leader provisoire - boucle une septième victoire consécutive toutes compétitions confondues et se positionne pour obtenir l’un des deux billets directement qualificatifs pour les demi-finales du Top 14. Farfelue en début de saison, l’hypothèse de voir l’ASR soulever le Bouclier de Brennus en juin prochain ne l’est plus tant que ça. 

En vidéo

Quand Hamon parle rugby avec beaucoup d'humour lors de son meeting à Clermont-Ferrand

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : d'ex-chefs d'États et prix Nobel appellent à lever les brevets des vaccins

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Lire et commenter