Tournoi des VI nations : Boughanmi, Iturria, Sanconnie et Palis, qui sont les petits bizuths du XV de France ?

Tournoi des VI nations : Boughanmi, Iturria, Sanconnie et Palis, qui sont les petits bizuths du XV de France ?
RUGBY
RUGBY - Ce mercredi, Guy Novès a dévoilé se liste de 32 joueurs qui participeront à la préparation du prochain Tournoi (du 4 février au 18 mars) qui débute dimanche. Et le sélectionneur a fait appel à quatre novices. Présentation.

Geoffrey Palis, la confirmation

Dans un coin de la tête de Guy Novès depuis sa prise de fonction en 2015, cet arrière surdoué et véloce (1,89m pour 93 kilos) avait d'ailleurs déjà été convoqué par Philippe Saint-André pour le Tournoi 2014 (sans jouer) et faisait partie du fameux "groupe élargi" de PSA pour la Coupe du monde 2015. Novès avait donc logiquement voulu le sélectionner pour la tournée en Argentine en juin dernier, mais avait dû faire sans le Castrais, blessé en Amérique du Sud. Ce n'était donc que partie remise, puisque Palis intègre cette fois-ci la préparation des Bleus sans pépin physique et avec des ambitions. Car le joueur formé à Gaillac puis Albi a un profil - très bon dans les airs, à la relance et capable de buter - qui pourrait lui permettre de s'installer pour de bon en sélection.

Mohamed Boughanmi, pilar du 93

Formé au Stade Français puis passé par Bondy (Seine-Saint-Denis) en Fédérale 1 jusqu'en 2013, ce massif pilier droit (1,94m pour 126 kilos) a déjà une carrière bien remplie malgré ses 25 printemps. Après deux saisons passées à Béziers (Pro D2), Boughanmi a ainsi signé à Toulon en 2015. Mais le garçon ne parvient pas à s'imposer dans l'équipe All Star de Bernard Laporte et a dû se contenter l'an dernier d'une petite titularisation et cinq bouts de match. Il est relancé par La Rochelle qui recherche un complément à son pilier international Uini Atonio. Avec succès, puisque Mohamed Boughanmi va goûter quelques jours au XV de France. 

Arthur Iturria, déjà sur orbite

Profitant du forfait d'Alexandre Flanquart, le deuxième-ligne était attendu dans cette liste de Guy Novès. Déjà appelé pour la dernière tournée d'automne, déjà en remplacement de Paul Jedrasiak, Iturria (22 ans, 1,98m pour 107 kilos) n'avait pas joué, ce qui ne devrait sans doute pas être le cas ce coup-ci. Car le très prometteur Clermontois a clairement tapé dans l'œil du staff tricolore cette saison, après seulement 20 matches joués en Top 14. En illustration parfaite de ce que l'on attend désormais d'un joueur à ce poste, celui qui a été lancé par l'ASM en fin de saison dernière est capable d'abattre un boulot monstre à la touche, mais jouit d'une belle mobilité et une technique très fine pour étendre son registre de jeu. De quoi convaincre le sélectionneur et prendre part au Tournoi.

Fabien Sanconnie, l'homme pressé

Blessé en fin d'année et de retour sur les terrains depuis seulement quelques jours, le troisième-ligne de Brive va donc lui aussi débarquer à Marcoussis. Une nouveauté pour celui qui a intégré la liste Développement de la FFR en juillet dernier, mais pas une surprise pour les observateurs du Top 14. Car Sanconnie (21 ans, 1,95m pour 114 kilos) avait déjà été évoqué pour la tournée sud-américaine de juin et a confirmé lors de ses 15 titularisations avec le CAB les espoirs qui étaient placés en lui. Son profil hybride - formé en n° 8, il est très à l'aise au poste de flanker - pourrait donc être précieux pour les Bleus.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le XV de France au Tournoi des Six Nations

Plus d'articles

Lire et commenter