VIDÉO - Face aux nombreuses blessures galloises, Shane Williams se tient prêt en plaquant son fils

RUGBY

RUGBY - Le Pays de Galles affronte l'Afrique du Sud samedi à Twickenham en quarts de finale de la Coupe du monde. Les Gallois qui font face à de nombreuses blessures ont dû rappeler Eli Walker. Pendant ce temps, le retraité Shane Williams.

Il était l'une des grandes attractions du Pays de Galles des années 2000. Shane Williams, le virevoltant ailier du XV du Poireau a pris sa retraite depuis un an après une aventure au Japon. Le petit (1m70) trois-quarts, qui avait été nommé joueur de l'année en 2008, avait inscrit 59 essais en 87 sélections. Alors au moment où le Pays de Galles, à la Coupe du monde de rugby, fait face à de nombreuses blessures, l'ancien joueur des Ospreys a naturellement proposé ses services à travers une vidéo.

Expert plaqueur

Liam Williams, Leigh Halpenny, Corry Allen, Scott Williams, Hallam Amos... Les lignes arrières galloises ont été remaniées à plusieurs reprises à la suite de tous ces forfaits. Dernièrement, c'est Eli Walker, l'ailier des Ospreys qui a été rappelé. Mais Shane Williams était visiblement très motivé pour faire partie de l'aventure. A 38 ans, The River (c’est son surnom, en rapport avec la dernière carte abattue au poker qui peut faire remporter la main) a montré qu'il était toujours efficace au plaquage. Et tant pis si c'est sur son propre fils. Bryan Habana n'a qu'à bien se tenir.

À LIRE AUSSI >> Shane Williams, il a tout d'un grand
>> Suivez toute l'actualité de la Coupe du monde sur metronews

Lire et commenter