VIDÉO (France - Irlande) : une marée verte déferle sur Cardiff

RUGBY
SUPPORTERS - Comme annoncé, des dizaines de milliers d'Irlandais ont envahi la capitale galloise pour encourager le XV du trèfle qui affronte la France dimanche (17 h 45). Même s'ils se sentent un peu submergés, les 15 000 fans tricolores qui ont eux aussi fait le déplacement veulent faire entendre leur voix.

Ça ne présage évidemment rien du résultat du match, mais côté tribune, on sait déjà que la France est battue à plate couture. Si samedi soir Cardiff se voulait encore multicolore - rouge pour les Gallois, bleu pour les Français et vert pour les Irlandais -dimanche, c'est clairement la troisième teinte qui l'emporte. Le déferlement est d'ailleurs impressionnant dans la ville, alors que l'on annonce près de 40 000 supporters irlandais dans les tribunes du Milliennium Stadium.

"On a de grosses voix, on va pas se laisser faire"

Dans les rues de Cardiff, pas une terrasse, un pub ou un restaurant qui n'ait pas des dizaines et des dizaines de clients avec un maillot vert sur les épaules ou carrément déguisés en leprechaun , le célèbre lutin irlandais. 

Il faut dire que sur la route du stade, tout est prévu pour parfaire son équipement du fan du trèfle. 

Au milieu de tout ça vert, un peu de bleu, tout de même. La cohabitation se passe d'ailleurs parfaitement bien, comme nous le confie Fabien, venu de la région parisienne en famille : "L'accueil est vraiment super ici. Depuis hier (samedi) qu'on est là, les Gallois et les Irlandais ont été très sympas avec nous. Je ne pense pas qu'en France on soit capable de faire la même chose".

Et si l'on ne peut pas nier que le sens de l'hospitalité est beaucoup plus développé en Grande-Bretagne, les fans tricolores veulent prouver que la culture du supporter n'est pas qu'anglo-saxonne. Car bien que minoritaires, 15 000 Français sont attendus, ils veulent faire entendre leur voix. 

"C'est vrai que là, on voit des vagues d'Irlandais arriver... c'est assez impressionnant, raconte Stéphane, débarqué du Sud-Ouest avec des amis. Mais on a de grosses voix, on va pas se laisser faire". Pas sûr pourtant que même avec le toit fermé du Millennium, elles couvrent celles du peuple vert. 

À LIRE AUSSI 
>>  Cardiff, cette ville qui respire le rugby

>> Toute l'actu de la Coupe du monde de rugby sur metronews

Lire et commenter