XV de France : Parra de retour pour le pays de Galles?

XV de France : Parra de retour pour le pays de Galles?

DirectLCI
RUGBY - Brillant samedi face au Stade français avec Clermont, un match où il a inscrit les 25 points de son équipe, Morgan Parra a montré qu'il avait déjà retrouvé la totalité de ses moyens. Au point de postuler pour le prochain match des VI nations, le 21 février au pays de Galles.

Il a fait ce qu'il fait si bien. Dans un match accroché, cadenassé par la très bonne défense parisienne, haché par les trop nombreuses pertes de balle, Morgan Parra a porté son équipe de Clermont vers la victoire, samedi, face au Stade français (25-13). Auteur de tous les points de son équipe, le demi de mêlée auvergnat a autant brillé au pied (6 pénalités, 1 transformation) que dans le jeu.

En un mois à peine, le numéro 9 international a déjà tout retrouvé de son leadership, lui qui est capable de décider du sort d'un match. Face au leader du Top 14, il est celui qui a forcé le verrou parisien ''au métier'', en jouant rapidement une pénalité à 5 mètres de l'en-but pour se faufiler au ras des poteaux. Comme avant sa blessure, en novembre dernier, au genou gauche (rupture du ligament croisé postérieur), qui l'a tenu éloigné des pelouses pendant deux mois.

Les Bleus cherchent (toujours) un buteur

Revenu à son meilleur niveau, le joueur formé à Bourgoin peut-il revenir en équipe de France ? En théorie non, puisque le sélectionneur Philippe Saint-André a déjà établi un groupe de 30 joueurs dans lequel puiser, sauf en cas de blessure. Et avec Jean-Marc Doussain (Toulouse) et Maxime Machenaud (Racing-Métro), le staff des Bleus dispose déjà de deux solutions viables. Sauf que le premier est un buteur trop maladroit et le second, jamais patron en équipe de France, n'est plus un premier choix pour le sélectionneur.

Autant de qualités que Morgan Parra recèle. Et après un début de tournoi réussi, les Bleus doivent passer un gros test au pays de Galles, le 21 février prochain. ''Le contenu laisse encore à désirer mais la victoire est là'', soufflait le Clermontois après le match contre le Stade français. On aimerait bien l'entendre dire la même chose dans deux semaines au Millenium de Cardiff.

Lire et commenter