Faire venir un médecin à domicile pourrait devenir aussi qu'un clic sur son téléphone mobile !

Faire venir un médecin à domicile pourrait devenir aussi qu'un clic sur son téléphone mobile !

Viva Technology 2018
DirectLCI
SANTÉ – Dans un coin du salon Viva Technology (24-26 mai à Paris), au milieu des start-up, va prendre place une jeune entreprise qui pourrait rapidement devenir l’allié de tous et une application indispensable dans votre smartphone. Medadom veut révolutionner le service de santé à domicile en vous promettant de vous trouver un médecin pour une consultation rapide où que vous soyez en Ile-de-France.

Votre médecin n’a pas de place avant trois jours, vous n’avez pas envie de passer trois heures aux urgences et trop mal pour attendre. Et si faire venir un médecin à domicile était simple comme un clic sur son téléphone mobile ? Il n’y avait bien que la profession médicale qui n’était pas encore totalement passée à "l’ubérisation", c’est-à-dire au contact quasiment instantané et direct entre malade et praticien. C’est désormais chose possible grâce à Medadom.


"À l'heure actuelle, la France manque de médecins. Pas seulement dans les déserts médicaux, mais tout le territoire en manque", explique Charles Mimouni, co-fondateur de Medadom. "Depuis des années, 25% des médecins potentiels ne s'inscrivent plus à l'Ordre et les places au PACES (Première année d’études de santé, ndlr) sont limitées voire même tirées au sort. C'est paradoxal quand nous connaissons l'importance de la santé pour les Français et les places disponibles."

Désengorger les urgences

Avec son comparse Alexandre Bellage, ils ont l’idée en 2017 d’un service de proximité des soins. "Mon autre associé, Eliedan Mimouni, était interne en médecine. Il a constaté que les urgences étaient totalement encombrées et que lui aussi avait connu des difficultés pour obtenir un rendez-vous chez un médecin de quartier", explique-t-il. "On a voulu trouver un moyen d’améliorer l’expérience santé en proposant de la visite à domicile rapide et simplifiée, tout en digitalisant l’intégralité du parcours médical."


Ainsi naît Medadom, une application (disponible sous iOS et Android) qui permet de mettre en relation un patient et un médecin généraliste le plus rapidement possible. Les consultations se font à domicile, au bureau ou tout autre endroit choisi par le patient au moyen de la géolocalisation. Après avoir fourni ses informations (nom, numéro de téléphone, adresse, message particulier), celui-ci fait une demande et le praticien disponible le plus proche accepte la consultation. Un fonctionnement aussi simple qu'une commande de VTC sur mobile. "Cela va notamment faciliter les choses pour les mères de famille avec enfant en bas âge, les employés qui n’ont pas le temps de prendre rendez-vous chez leur médecin, les personnes qui ont du mal à se mouvoir ou à trouver un médecin", résume Alexandre Bellage.


Trouver des médecins rapidement pour les malades, mais aussi rendre la visite à domicile plus attractive pour les professionnels : telle est la volonté de Medadom. Si les patients peuvent être séduits par cette facilité d’accès simple à un médecin, encore faut-il qu’ils aient une réponse rapide. Chez Medadom, on s’engage à ce que la prise en charge se fasse entre 1h30 et 2h après l’appel. Pour cela, il faut que les professionnels se mettent en disponibilité et indiquent leurs créneaux, car il est possible de prendre un rendez-vous à un autre moment de la journée. 

La rapidité pour les patients, la diversification pour les praticiens

"Les médecins font le choix de minimiser les contraintes pour privilégier l'équilibre entre parcours de soin et liberté de pratique", explique ainsi Charles Mimouni. "Cela permet aussi à de jeunes médecins parfois isolés de rejoindre une structure, de pouvoir échanger avec d’autres médecins, de se créer un réseau", ajoute Alexandre Bellage. En plus des généralistes, Medadom regroupe ainsi des médecins remplaçants et des internes ayant une licence de remplacement. Tous ces praticiens ont signé une charte de bonnes pratiques avec Medadom qui, pour inciter les plus jeunes à s'installer, met à leur disposition un kit d’aide à l’installation en libéral. "Ce sont tous des médecins conventionnés secteur I ou secteur II, et la consultation est remboursée à 70% par la Sécurité sociale, comme d’habitude", n’oublie-t-il pas de préciser. Medadom ne fait pas payer de droits d’entrée au patient ou au praticien, mais prend 5 € de commission par consultation.


Pour le moment, une trentaine de médecins, essentiellement des généralistes et quelques pédiatres, sont inscrits sur le réseau Medadom. Ils ont été recrutés sur "des salons spécialisés, par le bouche-à-oreille, mais aussi parce qu’on est très présent sur les réseaux sociaux et bien placé sur Google en recherche de médecin à domicile", se félicite Alexandre Bellage. Il reconnaît que ce nouveau système de réseau médical n'est pas forcément vu d'un très bon oeil du côté des services historiques de soins à domicile qui les perçoivent comme du "Uber de la médecine". Des discussions informelles ont débuté mais sans résultat pour le moment. "On fait de l’urgence relative. Si le cas relève de l’urgence absolue, vous le signalez sur l’appli et on transfère l'appel directement vers le SAMU", ajoute-t-il.


Medadom s’est déployé sur l’Ile-de-France. Mais ses co-fondateurs espèrent étendre leur champ d’action au sud de la France et à d’autres grandes villes ainsi qu’à des zones en manque de médecins. Pour cela, ils admettent qu'il va leur falloir "bien plus évangéliser" auprès des médecins partenaires.


Les tarifs n’étant pas indiqués au moment de la prise de rendez-vous, il faut penser à demander au médecin qui vous contacte alors avant qu’il ne se déplace. Cela reste un service de santé à domicile avec des tarifs plus élevés, compris entre 35 et 80 € selon le médecin, des majorations selon l’heure, le cas et la situation (possibilité d’être facturé si le déplacement ne se justifiait pas). Des pratiques similaires à celles des services de médecine à domicile, mais avec la promesse de vous faire gagner du temps.

Comment ça marche ?

- Ouvrez l’application Medadom et rentrez toutes les informations relatives à la personne

- Géolocalisez-vous

- Le médecin disponible le plus proche accepte la consultation et prend contact avec vous pour affiner les informations en sa possession

- Suivez-le en temps réel jusqu’à son arrivée auprès de vous

- Une fois la consultation terminée, vous réglez directement avec votre moyen de paiement et votre carte vitale. Il vous remet alors une feuille de soin et une feuille de remboursement.

Les tarifs de consultations respectent la nomenclature de l’assurance maladie et sont à partir de 35€ de 8h à 20h et à partir de 63,50€ de 20h à 00h et 6h à 8h.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter