VIDÉO - Alarmes connectées, caméras sans-fil : protéger sa maison avant l'été

TECH
DirectLCI
PARLONS... HIGH-TECH - À un mois des vacances, l’arsenal de solutions connectées pour surveiller votre habitation au quotidien ne cesse de s’enrichir. La promesse : une information en temps réel, et des systèmes dopés à l’intelligence artificielle.

Avec l’explosion simultanée du wifi, des smartphones et du haut débit, on a franchement du mal à se souvenir du monde d’avant, des centrales d’alarmes dont la seule pose doublait le prix d’achat, et des contrats de télésurveillance qui à la longue coûtaient plus cher qu'un cambriolage. Tout ça, c’était avant, avant les caméras sans fil et l’analyse d’images dans le cloud.


A un mois des vacances, il serait grand temps de penser à sécuriser votre maison. Une sécurité qui commence sur le pas de la porte, avec les dernières générations de sonnettes connectées, qui embarquent une caméra, comme Ring, disponible à partir de 200 euros, qui se déclenche dès qu'une personne est à proximité et vous avertit sur votre smartphone. Les images d'intrus partagées sur Internet ont également inspiré la même société à créer une application, Neighborhoods, une sorte de "réseau social du quartier" où les gens se partagent des informations sur d'éventuels voleurs ou des personnes suspectes.

Toujours à l'extérieur de la maison, on trouve désormais des caméras qui embarquent leur propre éclairage, chez Nest, et chez Netatmo, dont la caméra Presence peut simplement se poser à la place d'un éclairage extérieur, tant qu'il peut être connecté au wifi de la maison. Si ça bouge, la caméra s'allume, avec un raffinement par rapport à des systèmes plus anciens : désormais, la caméra sait ce qu'elle voit. Grâce à l'analyse d'image en temps réel, vous éviterez les alertes intempestives dès qu'un nuage passe au loin ou qu'une feuille morte virevolte face à l'objectif, Presence sait identifier trois types de mouvements significatifs : l'arrivée d'une personne, celle d'un animal, et enfin les véhicules qui se présenteraient devant elle. On peut même délimiter les zones de l'image à ignorer, que ce soit le jardin du voisin ou les véhicules qui circulent dans la rue.

Souriez, vous êtes chez moi !

Une fois à l'intérieur, et pour la surveillance des appartements, l'offre de caméras connectées devient pléthorique. Dans le lot, c'est encore le français Netatmo qui tire son épingle du jeu, avec Welcome, une caméra qui ne ressemble pas à une caméra, un cylindre couleur métal qui peut se fondre dans le décor. Comme les autres, elle vous avertira de l'arrivée d'un intrus, avec là encore un détail : elle saura apprendre qui passe devant son objectif. Grâce à la reconnaissance des visages, elle pourra vous avertir que vos enfants viennent de rentrer de l'école, ou à l'inverse qu'un intrus est dans votre vestibule. De quoi permettre une surveillance plus sélective, pour ne vous avertir que si un inconnu rentre chez vous. Bon point aussi pour une des rares caméras qui fonctionne sans abonnement particulier, tout se passe dans l'appareil, qui sait stocker ses images sur une carte micro-SD. Autant de fonctions à retrouver dans la video ci-dessus.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter