Viva Technology revient fêter l’innovation à Paris

TECH
DirectLCI
PRÉSENTATION - Du 24 au 26 mai, le salon Viva Technology ouvre ses portes à Paris, porte de Versailles. Le salon des innovations a placé sa troisième édition sous le sceau du dynamisme de l’Afrique, de la jeunesse et des robots. Le tout avec des invités de prestige dont Mark Zuckerberg (Facebook), Satya Nadella (Microsoft) ou encore Dara Khosrowshahi (Uber).

Le gratin du milieu high-tech s’est donné rendez-vous à Paris cette semaine pour la troisième édition du salon Viva Technology qui se tient du 24 au 26 mai à la porte de Versailles, deux jours pour les professionnels suivis du samedi ouvert au grand public. Se rêvant en CES européen, le célèbre salon de l’électronique grand public de Las Vegas, VivaTech voit encore plus grand cette année. Quelque 65.000 visiteurs s’étaient pressés l’an dernier, les organisateurs en espèrent 80.000 cette année. 


Venu, fraîchement élu, en vedette l’an dernier devant les startups et les entreprises, le président Emmanuel Macron est attendu jeudi matin pour l’inauguration du salon. Et il n’est pas la seule d’affiche au programme d’un événement qui veut déjà regrouper ce que l’innovation mondiale compte de startups prometteuses et de grands groupes français engagés dans la technologie (TF1, LVMH, Engie, La Poste, RATP, PMU, Sanofi, etc.).


Le casting de VivaTech n’a fini de monter en puissance au fil des semaines. Annoncé très tôt, Satya Nadella, le patron de Microsoft sera sur la scène de Paris Expo pour parler notamment de l’implication du géant de l’informatique dans l’intelligence artificielle. Il sera suivi par d’autres dirigeants de haut vol, de Eric Schmidt (Alphabet-Google) à de Dara Khosrowshahi (Uber), en passant par Bernard Arnault (LVMH) ou encore Ginni Rometty (IBM). Et le casting du salon a connu un coup de projecteur fort la semaine passée avec l’annonce de la présence de Mark Zuckerberg, le fondateur et dirigeant de Facebook en tournée européenne – et de passage à l’Elysée le 23 mai pour rencontrer le chef de l’Etat lors du sommet Tech For Good- après les déboires de son entreprise à la suite de l’affaire Cambridge Analytica.

L’Afrique et les femmes à l’honneur

Mais VivaTech ne brille pas seulement par ses invités de prestige. Tout au long des allées du Hall 1, le monde de demain se dessine. Près de 8.000 startups, sous la bannière de Lab des grands groupes ou en solitaire, devraient venir montrer leurs dernières innovations dans des domaines aussi variées que l’entreprise, la santé, le luxe ou encore l’alimentation et l’environnement. Une très belle place a été faite à l’espace Afric@Tech pour présenter le dynamisme d’une centaine de startups venues d’Afrique, des projets qu’elles portent. Les Labs thématiques sont de retour pour permettre aux visiteurs, startups et entreprises d’échanger dans des espaces dédiés de coworking. Il s’agit pour les porteurs des projets retenus de susciter l’intérêt de directions de l’innovation prêtes à investir. Par ailleurs, 20 pavillons pays seront aussi là pour présenter leurs pépites.

Pour la première fois, Viva Tech a noué des partenariats avec des grandes écoles (EDHEC, Telecom Paris Tech, Ecole 44, Sciences Po, Universités Paris I et Cergy-Pontoise, etc.) afin d’accueillir 20.000 étudiants et potentiels futurs entrepreneurs. Ils pourront s’informer, se faire coacher, échanger et éventuellement postuler via la plateforme TalentConnect ou auprès des entreprises. TF1, La Poste, BNP Paribas, Google ou encore Orange vont tenir des "jobcorners" afin d’aller à la rencontre et de recruter leurs futurs talents.


Les femmes ne sont pas oubliées. Souvent laissées dans l’ombre dans l’entrepreunariat, elles auront l’occasion de briller durant trois jours. Les organisateurs se sont engagés à avoir 40% de femmes speakers cette année (sur les 300 personnalités attendues) et veulent offrir un tremplin à toutes les femmes qui ont aussi des projets à porter. Une grande conférence #GirlPower est organisée. Un espace nommé "Equality Lounge" a été imaginé pour accueillir les femmes qui font aussi le milieu high-tech afin qu’elles puissent échanger et réseauter.

80.000 visiteurs attendus

Les visiteurs pourront également se retrouver face à des combats de robots, se balader en réalité virtuelle, l’une des grandes tendances technologiques du moment pour le ludique ou le professionnel, ou encore assister à des tournois eSport. Les robots seront à nouveau de la fête avec de multiples démonstrations sur le Robot Park dont un chef robot qui cuisine, des droïdes qui vous orientent ou encore un chien-robot de surveillance. C’est sans compter sur celui qui vous livrera bientôt ou que l’on peut intégralement imprimer en 3D.


Petite particularité de VivaTech, le salon ouvre ses portes au public le samedi. L’occasion d’assister à différents événements dont des rencontres avec des YouTubeurs et des stars de The Voice sur le MediaLab de TF1, de vivre des expériences ludiques en réalité virtuelle chez Ubisoft ou de découvrir le quinté 2.0 sur le stand du PMU avec des expériences comme l’application EpiqE Tracking.


Le salon VivaTech se tient du 24 au 26 mai à Paris porte de Versailles (Hall 1).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter