4 conseils pour des courses moins chères... et meilleures pour la santé

Santé

NUTRITION - Dans un ouvrage rédigé par des nutritionnistes, 107 produits disponibles en grande surface sont pointés du doigt comme nocifs pour la santé. L’occasion de faire le point sur comment remplir son caddie en toute sécurité.

On rêve tous de faire nos courses en pleine nature et de récupérer à la ferme des produits frais et sans ajouts chimiques. Malheureusement, seuls quelques privilégiés peuvent se targuer de faire leurs emplettes dans ces conditions. Pour nombre d’entre nous les commissions se résument à un plein hebdomadaire dans un supermarché bondé.

Et là les choses se corsent car il y semble plus difficile de tout acheter les yeux fermés. Il y a quelques jours un ouvrage intitulé Le bon choix au supermarché et rédigé par des nutritionnistes, des diététiciens et des journalistes spécialisés a fait grand bruit. Selon cet ouvrage, 107 produits présents dans nos rayons seraient carrément nocifs pour notre santé en raison de la forte concentration en additifs, conservateurs et colorants de mauvaise qualité. Mais il n’y a pas de fatalité : on peut limiter la casse en faisant des choix intelligents et en devenant proactifs. A l’occasion de la sortie de ce livre, metronews vous rappelle quelques règles de bonne conduite à tenir dans les travées de votre supermarché.

Toujours éviter le tout préparé
On ne le répétera jamais assez, n’achetez jamais ce que vous pouvez préparer vous-même. Et dans ce domaine le mieux est souvent l’ennemi du bien. Préparer des plats soi-même reste la meilleure façon de contrôler ce que l’on a dans son assiette. Ainsi, pourquoi acheter de la vinaigrette toute faite quand une cuillère d’huile et de vinaigre fera l’affaire. Il en va de même pour les soupes par exemple. De l’eau, quelques légumes et un carré de bouillon et le tour est joué. Pourquoi se rabattre dans ces conditions sur une soupe en brique qui contiendra conservateurs et autres agents de texture mauvais pour notre organisme ?

EN SAVOIR + >> Moins de 25 grammes de sucre par jour : comment y arriver 

Vérifier les teneurs en sucre et en sel
Ce sont les mauvais élèves qui se cachent partout dans les produits qui emplissent nos étals. Il est recommandé de ne pas dépasser la dose de 25 grammes de sucre quotidien et de 5 grammes de sel  selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) . La meilleure façon de contrôler notre consommation est de veiller à ce que ces deux ingrédients soient le moins possible ajoutés à notre insu dans notre nourriture. Ainsi, fuyez les produits déjà sucrés comme les yaourts par exemple et préférez celui que vous sucrerez vous-même. Idem pour les plats préparés. Sachez que le sel est un formidable exhausteur de goût et que malgré les appels à faire des efforts des autorités sanitaires, les industriels ont encore la main lourde.

Les produits sans gluten sont le plus souvent à fuir
Nous vous en avions déjà parlé  : les produits sans gluten qui ont le vent en poupe et qui promettent des merveilles sur le plan médical sont en réalité bien souvent très riches en produits chimiques. Ces gammes sont très pratiques pour les personnes qui souffrent d’une maladie cœliaque mais cela ne représente que 1% des Français. Or le gluten est ce qui donne de l’élasticité aux produits réalisés à base de blé notamment. Pour recréer cette texture dans les aliments sans gluten les industriels compensent avec de nombreux produits chimiques.

Même le bio mérite un peu de vigilance
Enfin, pour ceux qui se croient à l’abri car ils consomment bio, sachez que ce label ne protège pas contre les hautes teneurs en sucre ou en sel par exemple. Un aliment bio ne vous dispense pas de lire les étiquettes pour savoir dans quelles conditions un produit a pu être préparé ou réalisé. Un geste simple mais qui peut éviter de nombreux désagréments.

A LIRE AUSSI
>> Le point sur la polémique autour de l'aspartame
>> 7 fois sur 10 vous ne pouvez pas savoir d'où vient le poulet de votre sandwich
>> Nouvel étiquetage de la viande de cheval : simplification ou déni de culture

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter