Allergies aux pollens : risque maximal dans toute la France

Santé

POLLENS - La semaine s'annonce rude pour les personnes allergiques, avec un risque maximal sur la quasi totalité de la France en raison des pollens de graminées.

Le beau temps et les températures élevées de ces derniers jours favorisent la prolifération des pollens de graminées dans l'air. Le risque allergique est maximal sur la quasi totalité de l'Hexagone, indique le réseau national de surveillance aérobiologique ( RNSA ) dans son dernier bulletin d'alerte pour la semaine du 5 au 12 juin.

Yeux rouges, éternuements, nez qui coule... Le rhume des foins touche près d'un Français sur cinq. Pensez à prendre vos médicaments (antihistaminiques, anti-inflammatoires, etc.), en particulier cette semaine. Limitez autant que possible les sorties en extérieur et protégez vos yeux avec des lunettes de soleil.

La semaine s'annonce rude, alors gardez le moral !

Sur la côte méditerranéenne et la Corse, les pollens de pariétaires seront présents, avec un risque allergique moyen. C'est aussi le cas pour les pollens de chêne et d'olivier, avec un risque potentiellement moyen sur la zone. Sur le reste du territoire, des pollens d'orties seront présents dans l'air, mais le risque est très faible, relève le RNSA.

Les pollens de plantain et d'oseille continue eux-aussi de proliférer sur toute la France. Toutefois, le risque est pratiquement est très faible, voire inexistant. Enfin, les pollens de tilleul seront quant à eux responsables d'allergies de proximité. La semaine s'annonce rude, alors gardez le moral ! 

EN SAVOIR + 
>>  Allergies : 3 conseils pour survivre aux pollens
>>  Pourquoi les allergies frappent plus en ville

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter