Allergies : quasiment toute la France en alerte rouge aux graminées !

DirectLCI
ATCHOUM - Pas de répit pour les allergiques ! Dans son dernier bulletin, publié samedi et valable jusqu'au 30 juin, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique montre que les graminées planent sur la quasi-totalité de l'Hexagone. Seuls deux départements sont épargnés.

Les graminées n'ont pas fini de sévir ! Cette semaine encore, ils seront "présents en forte quantité sur une majorité du territoire", prévient le dernier bulletin, publié samedi, du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), chargé de surveiller l'évolution des pollens. Il ajoute que "le risque associé pour ces prochains jours (jusqu'au 30 juin) sera encore élevé à trés élevé". Ainsi, tous les départements sont en alerte rouge ou orange, à l'exception de la Corse et des Alpes-Maritimes. 

La levée de l'alerte canicule, ce dimanche, et la baisse des températures devraient cependant apporter un peu de répit aux allergiques ces prochains jours. Mais ne vous réjouissez pas trop vite ! "Si la pluie lave le ciel des pollens, les orages favorisent la gêne respiratoire et les crises d'asthme", précise le RNSA. 


Si les autres pollens jouent les seconds rôles, les allergiques vont devoir redoubler de vigilance en ce qui concerne l’ambroisie, en pleine croissance. Le pollen le plus allergisant de France devrait en effet bientôt faire son apparition.

En attendant les épisodes pluvieux, les allergiques devront donc s'armer de patience et de leurs antihistaminiques pour éviter les éternuements intempestifs, les yeux qui pleurent et le nez qui pique. 

En vidéo

Comment faire face aux allergies ?

En outre, pour limiter les symptômes, pensez à aérer votre intérieur tôt le matin ou tard le soir, évitez de rouler les fenêtres ouvertes et de sécher votre linge dehors. Interrogée par LCI, le Pr Jocelyne Just conseillait également de se laver les cheveux pour se débarasser des allergènes et ne pas les parsemer sur l'oreiller. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter