Alzheimer : comment déceler les premiers signes

Alzheimer : comment déceler les premiers signes

SANTE – En France, un malade sur deux ignore qu'il est atteint d'Alzheimer. Alors que la Journée mondiale de lutte contre cette maladie aura lieu dimanche 21 septembre avec des actions dans toute la France, metronews vous explique comment reconnaître les symptômes.

Il n'existe pas encore de traitement curatif et pourtant, on estime qu'au moins 900 000 personnes souffrent aujourd'hui de la maladie d'Alzheimer. Ce chiffre pourrait même grimper à 1,3 million en 2020. Si Alzheimer, nom du médecin qui a décrit pour la première fois la maladie il y a un siècle, est devenu un terme générique, il existe d'autres pathologies neurodégénératives entraînant des troubles et des conséquences similaires. Un malade sur deux s'ignore, mais l'entourage peut déceler les signes d'alerte.

• Troubles de la mémoire récente
C'est l'un des signes les plus classiques. Il ne s'agit pas d'étourderies quotidiennes comme le fait de ne plus retrouver ses clés ou d'oublier la date du jour, mais de problèmes plus graves telles que la perte de repères dans le mois ou la saison. "Attention, tout trouble de la mémoire n'est pas obligatoirement signe d'Alzheimer. C'est l'aspect répétitif de ces troubles, comme le fait de poser encore et encore la même question, qui doit inquiéter", explique Catherine Ollivet, porte-parole de l'association France Alzheimer et maladies apparentées .

• Difficulté avec les euros
Douze ans après le passage à la monnaie unique, certaines personnes âgées évoquent toujours les grosses sommes en francs : cela n'a rien d'alarmant. Mais quand la référence à l'ancienne monnaie intervient pour des achats de la vie courante, comme la baguette de pain que l'on paie pourtant chaque jour en euros, "cela signifie que les repères récents ont disparu", indique Catherine Ollivet.

• Rendez-vous ratés
Votre mère ou conjointe avait un rendez-vous chez le coiffeur ou le médecin auquel elle ne s'est pas rendue ? Avoir du mal à gérer ses rendez-vous est un autre signe de la perte de repères dans le temps.

• Inversion dans les médicaments
C'est un problème qui peut rapidement s'avérer dangereux. La personne se trompe dans la posologie de ses médicaments, les inverse, alors qu'elle suit le même traitement depuis des années. Cela peut entraîner des problèmes de santé supplémentaires ou des chutes, aux conséquences parfois graves chez les personnes âgées. D'ailleurs, comme le fait remarquer Catherine Ollivet, "c'est souvent à l'occasion d'un autre problème nécessitant une intervention médicale que l'on décèle les signaux de la maladie d'Alzheimer".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rassemblement pro-palestinien interdit à Paris : "Il ne peut pas y avoir de manifestation de haine", affirme Darmanin

EN DIRECT - Covid-19 : l’Italie met fin à la quarantaine pour les touristes européens

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Tesla et Elon Musk lâchent le bitcoin, pour quelles conséquences ?

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.