Alzheimer : et si on détectait la maladie par un simple test oculaire ?

Alzheimer : et si on détectait la maladie par un simple test oculaire ?
Santé

MÉMOIRE – Des tests oculaires pourraient permettre de diagnostiquer Alzheimer dès les premiers stades. C'est ce sur quoi se penche des chercheurs écossais en informatique. Explications.

Ce mardi 28 octobre, le gouvernement présente le nouveau plan d'actions contre la maladie d'Alzheimer. Il se déclinera sur cinq ans. Ses enjeux : soigner et accompagner les malades, favoriser l'adaptation de la société aux maladies neuro-dégénératives et développer la recherche. En termes de recherche, justement, des chercheurs écossais s'intéressent de près aux tests oculaires .

EN SAVOIR + >> Un rendez-vous chez l'ophtalmo peut vous éviter de devenir aveugle

Ramification des vaisseaux

Les chercheurs soulignent que des changements dans la ramification des veines et des artères de l'œil peuvent être dus à de nombreuses pathologies, comme l'AVC ou des maladies cardiovasculaires. Ils ont donc mis en œuvre une étude qui durera trois ans et coûtera 1,13 million de livres sterling (1,43 million d'euros) pour vérifier si de tels changements peuvent être un bon indicateur de la maladie d'Alzheimer.

Explications d'Emanuele Trucco, professeur de vision par ordinateur à la faculté d'informatique de l'université de Dundee (Écosse) et coordinateur du projet : "Le système vasculaire se développe de manière similaire dans la rétine et le reste du corps. Quand des changements apparaissent, vous pouvez voir les vaisseaux changer de largeur, devenir plus sinueux et même se scinder avec des angles différents."

Détection précoce

Ainsi, à partir d'avril 2015, une équipe de la faculté d'informatique de Dundee va développer un logiciel qui prendra des mesures à partir de milliers d'images de l'œil. Son nom : VAMPIRE, pour Vessel Assessment and Measurement Plaform for Images of the Retina (plateforme de mesure et d'évaluation des vaisseaux de la rétine). Ces données seront ensuite croisées avec les informations médicales de l'hôpital Ninewells, à Dundee, pour établir si un lien existe entre l'apparition de la maladie d'Alzheimer et la modification de l'apparence de ces vaisseaux.

"Si vous pouvez regarder dans l'œil de quelqu'un avec une machine peu coûteuse et y découvrir quelque chose qui peut suggérer un risque de développement de démence, c'est la promesse d'un système d'alerte précoce." Si le lien est avéré, cela permettrait en effet d'améliorer le dépistage de cette maladie et la compréhension de sa progression. Trois millions de Français sont directement ou indirectement touchés par la maladie d’Alzheimer, dont plus de 850.000 personnes malades.

EN SAVOIR + >> Alzheimer : comment déceler les premiers signes

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent