Animaux en coma éthylique ou brûlés à la javel : des vétérinaires s'inquiètent de certains "comportements surréalistes"

Animaux en coma éthylique ou brûlés à la javel : des vétérinaires s'inquiètent de certains "comportements surréalistes"
Santé

VIGILANCE - Alertés par les "comportements surréalistes dictés par la peur du virus", les vétérinaires rappellent aux propriétaires qu'il ne faut pas désinfecter son animal domestique après les balades, sous peine de graves blessures.

En pleine période d'épidémie du coronavirus, les vétérinaires tirent la sonnette d'alarme sur les comportements inappropriés chez certains possesseurs d'animaux de compagnie. Ainsi, depuis le début du confinement, des vétérinaires de Haute-Savoie ont reçu, par exemple, "des chats en coma éthylique après avoir été lavés au gel hydroalcoolique" et constaté "des intoxications et des brûlures cutanées à cause de l’utilisation de désinfectant sur les chiens et les chats". 

Lire aussi

"On nous demande : comment désinfecter mon animal en rentrant de ballade ? Qu'est-ce que je dois lui mettre sur la langue parce qu'il a léché partout par terre ? Qu'est-ce que je dois lui mettre sur les pattes, voire avec quoi je peux le nettoyer entièrement ?", raconte, estomaquée, le docteur Charlotte Piquet, vétérinaire à Sciez (Haute-Savoie), à France Bleu.

De l'eau et du savon adapté

Les vétérinaires rappellent sur leur page Facebook que si l'on souhaite nettoyer son chien au retour de promenade, il suffit d'utiliser "de l'eau et du savon" et de bien rincer ensuite.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

"Nous tenons simplement à avertir les propriétaires sur les risques liés à l’utilisation de l’alcool modifié à 70% ou du gel hydroalcoolique sur le pelage de nos bêtes", précise une clinique afin d'avertir contre les "comportements surréalistes dictés par la peur du virus SARS-CoV-2"

Selon plusieurs analyses scientifiques, rien n'indique que les chiens et chats puissent transmettre le coronavirus à l'Homme. Ce qu'ont déjà rappelé l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, ainsi que l'OMS, l'Organisation mondiale de la Santé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent