Anorexie mentale : les signes qui doivent vous alerter

Anorexie mentale : les signes qui doivent vous alerter
Santé

MALADIE – La fille de Jacques et Bernadette Chirac est décédée alors qu’elle souffrait d’anorexie mentale. Metronews vous dit tout sur ce trouble du comportement alimentaire qui touche principalement les femmes.

Laurence Chirac est décédée à l’âge de 58 ans à la suite d’un malaise cardiaque. Depuis son adolescence, la fille aînée de Jacques et Bernadette Chirac était atteinte d’anorexie mentale.

► C’est quoi ?
Ce trouble du comportement alimentaire touche principalement les femmes. L’ Inserm révèle que selon une étude épidémiologique menée en France avec des adolescents de 18 ans, l’anorexie mentale a concerné 0,5% des jeunes filles âgées entre 12 et 17 ans et 0,03% des hommes. Le pic de prévalence maximale est estimé à 16 ans. Elle peut survenir encore plus tôt, dès l’âge de 8 ans. Ce trouble se caractérise par une peur intense de prendre de poids alors qu’il reste inférieur à la normale. La personne malade se prive volontairement de nourriture pendant une période pouvant aller de quelques mois à plusieurs années et contrôle toutes les calories absorbées.

EN SAVOIR + >>  Anorexie mentale : ça commence parfois par un 'simple régime'

► Quels symptômes ?
La Haute Autorité de Santé (HAS) rappelle que, chez l’adulte, cette maladie se caractérise par une perte de poids supérieur à 15%, un indice de masse corporelle (IMC) inférieur à 18,5 kg/m². Chez une jeune fille, l’anorexie mentale se diagnostique également par une absence de règles pendant au moins trois cycles ainsi que des cycles irréguliers. Ce trouble entraîne aussi une hyperactivité physique avec une pratique excessive de sport ainsi qu’un surinvestissement intellectuel. L’anorexie mentale se caractérise par une baisse marquée de la libido et des difficultés d’érection. Dans le cas où le malade est un adolescent, le médecin constate un retard dans le développement de la puberté. Chez l’enfant, ce trouble s’accompagne de nausées ou de douleurs abdominales fréquentes.

► Quels signes repérer ?
Certains signes d’alerte sont à repérer chez les personnes souffrant d’anorexie mentale pour éviter d’en arriver à des situations extrêmes. Les parents et l’entourage doivent être attentifs à certains éléments. Parmi les personnes à risque : les adolescentes, les danseurs, les mannequins ou les sportifs. Il est fréquent que ce trouble s’accompagne de modification de l’humeur et du comportement. Comme le décrit l’Assurance Maladie , les parents doivent s’alerter si leur jeune fille trie sa nourriture, évite les repas, refuse de s’alimenter, exclut de son alimentation les aliments trop riches en calories, cache son amaigrissement dans des vêtements amples ou, au contraire, le met en valeur. Il faut également rester attentif à des conduites à risque : scarifications, alcool, drogue.

EN SAVOIR + >>  "Comment comprendre qu'on est malade quand on vous dit mannequin ?"

 Quelles conséquences ?
Au niveau physique, l’anorexie mentale altère la santé bucco-dentaire en abîmant l’émail des dents et en favorisant l’apparition de caries et de lésions des gencives. Autres conséquences moins connues ; une perte de potassium et des atteintes cardiovasculaires (baisse du rythme cardiaque). Constipation, perte des cheveux, anémie, ostéoporose précoce, troubles rénaux, répercussions sur la vie scolaire et relationnelle, etc. les séquelles sont multiples et affectent l’ensemble du corps.

 Que faire ?
Quand l’anorexie mentale est détectée, la famille doit essayer d’en parler avec la personne malade et de la diriger vers un médecin. C’est une équipe pluridisciplinaire composée d’un médecin et d’une personne compétente dans la prise en charge psychologique (psychologue, psychiatre) qui s'occupe de ce trouble. "La phase anorexique dure en moyenne un an et demi à trois ans, mais cet état peut se prolonger jusqu’à cinq ans ou plus chez certaines patientes", rappelle l’Inserm. Deux tiers des patients sont guéris après cinq ans d’évolution.

A LIRE AUSSI >>  L’Assemblée adopte une loi contre la maigreur excessive des mannequins

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter