Antidouleur : attention aux erreurs de dosage du Tramadol

Antidouleur : attention aux erreurs de dosage du Tramadol

MEDICAMENT – Tout médicament doit être pris selon un dosage précis. Une erreur peut avoir des graves conséquences. C’est le cas du tramadol.

Le tramadol est utilisé pour soulager les douleurs de modérées à intenses. Il est réservé à l’enfant de plus de trois ans et à l’adolescent. Il existe deux médicaments présentés en solution buvable : Topalgic et Contramal.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé  (ANSM)  s’inquiète. Elle a reçu des signalements d’erreurs médicamenteuses "pouvant être d’évolution fatale" concernant le tramadol en solution buvable. Alors que le surdosage provient souvent d’un manque d’information, l’ANSM rappelle à tous l’importance de respecter la bonne posologie de cet antidouleur.

Quels symptômes en cas de surdosage ?
L’ANSM dresse la liste des signes qui surviennent en cas de surdosage et qui nécessitent une prise en charge médicale urgente :
des vomissements;
un rétrécissement de la pupille;
des troubles de la conscience;
des convulsions;
une difficulté respiratoire.

Les recommandations de l’ANSM pour les médecins prescripteurs :
⇒ Informer les parents sur l’importance de respecter scrupuleusement les posologies indiquées et inscrire ce nombre de gouttes sur la boîte ou le flacon;
⇒ Bien rédiger la posologie en indiquant le nombre de gouttes par prise et le nombre de prises par jour;
⇒ Rappeler aux parents de tenir le médicament hors de la portée des enfants.

 Les recommandations de l’ANSM pour les parents :
⇒ Respecter la prescription du médecin;
⇒ Maintenir le médicament à l’abri des enfants;
⇒ Consulter rapidement un médecin en cas d'apparition des signes de surdosage.
⇒ Ne pas hésiter à demander des informations au médecin ou au pharmacien concernant le dosage ou l’utilisation du flacon compte-gouttes.

Les pharmaciens ont également un rôle à jouer pour s’assurer que la posologie est bien exprimée en nombre de gouttes par prise et de rappeler aux parents le bon fonctionnement d’un flacon compte-gouttes.

A LIRE AUSSI
>>
 L'étude santé du jour : une miraculeuse plante antidouleur découverte
>> 
Paracétamol : oui, la prise régulière de ce médicament est toxique, mais...
>> 
Arthrose : 5 choses à savoir sur les médicaments déremboursés

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Allemagne : "Ne permettons pas que la pandémie divise aussi notre société", déclare Frank-Walter Steinmeier

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

VIDÉO - "The Voice" : Jim Bauer a mis K.O. les coachs avec une audacieuse reprise de "Tata Yoyo"

Lire et commenter