Apple reconnaît que l'iPhone 12 est susceptible de faire dysfonctionner les pacemakers

Apple reconnaît que l'iPhone 12 est susceptible de faire dysfonctionner les pacemakers

PRUDENCE - Une étude parue ce mois-ci dans une revue spécialisée révèle l'iPhone 12 peut désactiver les pacemakers s'il est porté près du cœur. Apple a reconnu le problème et prié ses utilisateurs de respecter des règles de distanciation.

Après avoir lu cet article, vous réfléchirez peut-être à deux fois avant de glisser votre iPhone 12 dans la poche de votre chemise. Selon une étude récemment publiée dans la revue spécialisée en cardiologie Hearth Rythm Journal, les aimants ainsi que les antennes de communication de l'appareil, commercialisé depuis octobre 2020, sont capables de désactiver temporairement les pacemakers. Quelques semaines après la parution de ces recherches, Apple a reconnu, dans un communiqué datant du 24 janvier, que ces dispositifs étaient effectivement susceptibles de "gêner le bon fonctionnement des appareils médicaux" s'il est collé à la poitrine de son usager, et ce même à travers une épaisseur de tissu.

La technologie Magsafe en cause

Les trois chercheurs américains, à l'origine de l'étude, se sont intéressés à la nouvelle technologie proposée par la marque à la pomme, qui permet d’aligner parfaitement les iPhone 12 avec les nouveaux chargeurs sans fil Magsafe grâce à de puissants aimants disposés en cercle. Ils se sont aperçus qu'au contact de la poitrine d'un porteur de pacemaker, ceux-ci pouvaient perturber le fonctionnement de l'appareil médical.

Ces derniers, aussi appelés défibrillateurs automatiques implantables (ICD), possèdent un interrupteur conçu pour être déclenché par un aimant. "Tous les ICD ont un interrupteur intégré (...) qui réagit à un champ magnétique appliqué de l'extérieur. Lorsqu'un aimant externe est appliqué à un défibrillateur, la thérapie par choc haute tension pour la tachycardie ventriculaire et la fibrillation ventriculaire est suspendue", expliquent les auteurs de l'étude.

Une distance minimale de 15 cm entre l'iPhone 12 et le pacemaker conseillée par Apple

Le test a été effectué sur un pacemaker de la marque Medtronic, porté par un patient à Minneapolis. Les scientifiques ont constaté qu'une fois l'iPhone 12 disposé à proximité du pacemaker, celui-ci s'arrêtait immédiatement. "Cette situation a été reproduite à de multiples reprises, avec le téléphone dans plusieurs positions au-dessus de la poche de vêtement", rapportent-ils.

Si le risque pour la santé est minime, le trouble cardiaque devant précisément se produire au moment de l'arrêt temporaire du pacemaker, Apple conseille néanmoins a ses clients équipés de pacemakers de garder une distance de sécurité minimale de 15 cm entre le téléphone ainsi que ses accessoires MagSafe et l'appareil médical, voire 30 cm "en cas de charge sans fil".

Lire aussi

Selon les auteurs de l'étude, l'iPhone 12 serait à l'heure actuelle le seul smartphone capable d'engendrer ce genre de problème, d'autres études récentes ayant "montré un risque d’interférences électromagnétiques minimal entre un smartphone de génération précédente, dépourvu d’un cercle d’aimants" et un pacemaker. Mais pour la firme américaine, les iPhone 12 ne sont pas censés présenter un plus grand risque d’interférences magnétiques avec ces appareils que "les modèles d’iPhone précédents". Si d'autres études, qui compareraient différents modèles de téléphone et de stimulateurs, seraient nécessaires pour être fixé sur la question, la prudence s'impose malgré tout. Peut-être est-ce le moment de succomber... à la mode de la banane ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Covid-19 : Gabriel Attal évoque un retour à une vie plus normale "peut-être dès la mi-avril"

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Quelles sont les alternatives au confinement le week-end ?

Lire et commenter