Après la gastro, voici venue l'épidémie de grippe

Après la gastro, voici venue l'épidémie de grippe

Santé
DirectLCI
SANTE – L'épidémie de grippe est confirmée en France, selon le réseau Sentinelles, qui note par ailleurs que la gastro-entérite entame sa décrue. L'Inpes alerte également sur les mauvaises habitudes des Français, vecteurs de transmission des virus.

L'épidémie de gastro qui a sévi dans l'Hexagone au mois de janvier laisse la place à celle de la grippe. Le dernier bulletin du réseau de surveillance Sentinelles-Inserm l'affirme, évoquant une épidémie "confirmée". Selon ses données, 274 000 personnes auraient consulté un médecin pour des symptômes liés à la grippe ces deux dernières semaines. Le taux d'incidence a ainsi été estimé à 243 cas pour 100 000 habitants, c'est-à-dire au-dessus du seuil épidémique fixé à 167 cas. Particulièrement touchées, les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes ont respectivement atteint un taux d'incidence à 467, 450 et 369 cas pour 100 000 habitants.

Et le pire reste à venir : selon le réseau Sentinelles, les cas devraient augmenter cette semaine. L'InVS précise par ailleurs que 46 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation la semaine dernière. Depuis le 1er novembre, 146 cas graves ont ainsi été hospitalisés et 13 d'entre eux sont décédés. La grande majorité des cas concerne des adultes avec des facteurs de risque et infectés, pour la plupart d'entre eux, par des virus de type A. Seuls 20 d'entre eux avaient été vaccinés contre la grippe.

Se laver les mains, un geste basique mais pas généralisé

L'Institut national pour la prévention et l'éducation à la santé (Inpes) alerte sur les mauvaises habitudes des Français qui contribuent à la propagation des virus et aux épidémies. Alors que se laver les mains reste le meilleur moyen pour s'en prémunir, l'Inpes révèle que seuls 20 % de la population citent ce mode de prévention contre les virus de la grippe ou de la gastro-entérite.

Une étude menée en 2012 montre par ailleurs des résultats étonnants sur les habitudes sanitaires des Français. Seuls 67 % d'entre eux affirment se laver les mains systématiquement avant de cuisiner, et 60 % avant de manger. Autres chiffres : 32 % déclarent ne pas le faire après s'être mouchés, et seulement 31 % le font avoir pris les transports en commun.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter