Arrêt du tabac : plus vous fumez de cigarettes, plus vous prendrez des kilos

Santé

TABAGISME - "J'ai arrêté de fumer, mais j'ai pris 10 kilos !" C'est un grand classique, mais c'est aussi, malheureusement, un frein important à l'arrêt du tabac chez un certain nombre de personnes. En réalité, cela dépend du nombre de cigarettes que vous fumez chaque jour.

On a peine à y croire, sachant tout ce que nous savons aujourd'hui sur les dangers du tabac. Et pourtant, beaucoup de fumeurs préfèrent aujourd'hui continuer de consommer ce poison mortel, de peur de faire exploser la ceinture. Mais si la prise de poids est loin d'être bon pour votre santé, le tabagisme est sans doute l'une des pires choses que vous pouvez infliger à votre corps. Et aussi pour les autres.

Inutile de se mentir. La prise de poids après l'arrêt du tabac n'est pas mythe. On sait par exemple que le fait de fumer un paquet de cigarettes permet de brûler 200 calories, en restant les bras croisés. En outre, vous allez naturellement chercher à compenser. Et comme manger est une source de plaisir, et l’alimentation souvent accessible, il n’est donc pas surprenant que le besoin et l’envie de fumer se transforment parfois en prise alimentaire. Sachez que ce n'est pas une fatalité pour autant.

EN SAVOIR + >> Le tabac tue deux fumeurs sur trois

Un échantillon de 12.000 personnes : fumeurs, ex-fumeurs et non-fumeurs

Des chercheurs de l'Université d'État de Penn aux États-Unis ont découvert que le nombre de kilos que l'on prend dépend de la quantité de cigarettes que l'on fumait avant de dire adieu au tabac. Autrement dit, les gros fumeurs prennent beaucoup plus de poids que les fumeurs occasionnels. Les résultats des recherche, publiés dans la revue International Journal of Obesity .

Pour arriver à cette découverte, les scientifiques ont mis la main sur les données de l' US National Health and Nutrition Examination Survey , qui rassemble les informations sanitaires et alimentaires d'un échantillon représentatif de la population américaine. Des fumeurs, des ex-fumeurs et des non-fumeurs. En tout, 12.000 personnes ont été étudiées sur une période de dix par l'équipe de scientifiques.

Résultat ? Le poids moyen de tous les participants avait augmenté au bout de dix ans. "Tous les gens ont tendance à prendre du poids en vieillissant, on l'a constaté dans l'étude, a relevé Susan Veldheer, diététicienne et auteure principale de l'étude, dans un communiqué de presse . Les non-fumeurs ont pris 450 grammes par an en moyenne durant dix ans." Plus étonnant, les chercheurs n'ont observé aucune différence dans la prise de poids chez ceux qui fumaient moins de 15 cigarettes par jour, qu'ils continuent ou qu'ils arrêtent.

En dix ans, les gros fumeurs prennent plus de 10 kg en moyenne

"C'est une bonne nouvelle pour les fumeurs occasionnels qui pourraient être préoccupés par la question de la prise de poids, puisque l'arrêt du tabac n'aura quasiment aucun impact sur leur tour de taille", a souligné la diététicienne. Mais c'est loin d'être le cas pour les gros fumeurs, qu'ils soient ou pas avant de décider d'arrêter la cigarette. En dix ans, les gros fumeurs (c'est-à-dire plus de 25 cigarettes par jour) qui ont arrêté de fumer ont pris 10,4 kg en moyenne. Chez les ex-fumeurs en surpoids, la prise de poids est de 7,2 kg.

"Même si cela peut sembler beaucoup, il est important de rappeler aux gros fumeurs que l'arrêt du tabac est la chose la plus importante qu'ils peuvent faire pour améliorer leur santé, a insisté la diététicienne. C'est pourquoi il est indispensable d'effectuer en parallèle d'autres changements de mode de vie, afin de mener une vie plus saine et mieux contrôler leurs poids. Rappelons que deux fumeurs sur trois meurent des conséquences de leur tabagisme.

À LIRE AUSSI
>> Fumer favorise les tentatives de suicide
>> La cigarette électronique 95% moins dangereuse que le tabac
>> La cigarette peut-elle augmenter le risque de schizophrénie

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter