Arrêtez de vous brosser la langue, c'est n'est pas si bon que ça

DirectLCI
HYGIÈNE - Se brosser la langue quotidiennement est tout sauf une bonne idée. Les professionnels des dents, réunis jusqu'à samedi en congrès à Paris, alertent la population sur cette pratique pour le moins répandue. Explications.

C’est une idée-reçue qui a la dent la dure. Parce qu’elle est pleine de bactéries, et pour éviter d’avoir mauvaise haleine, certains d’entre nous ont pris la (mauvaise) habitude de se brosser la langue quotidiennement. Or, ce geste anodin peut "altérer  sa surface et perturber l'équilibre des bonnes bactéries qui colonisent notre tube digestif", explique à l'AFP Sophie-Myriam Dridi, spécialiste de médecine bucco-dentaire au CHU de Nice. 


Pas moins de 700 espèces de bactéries peuplent la cavité buccale et la langue en particulier. Mais ces microbes ne sont pas touts source de maladie. Certains d’entre eux ont même un rôle bénéfique : ils aident notamment à digérer, produisent des vitamines et, en recouvrant la langue et les muqueuses buccales, permettent de réduire le risque de colonisation par des bactéries étrangères.

Pratiquer de manière occasionnelle

Le brossage quotidien d'une langue saine, souvent "commercialement incité" par les professionnels des produits bucco-dentaire, est une "erreur", déplore l’Association Dentaire Française (AFD), réunie jusqu'à samedi en congrès à Paris. De fait, on le sait peu mais cet organe au combien essentiel s'auto-nettoie de lui-même grâce à la salive que l'on déglutit en moyenne mille à deux mille fois par jour. Inutile donc de s'acharner sur la langue ! D’autant que cette action, à force d’être répétée, peut aussi abîmer les papilles et donc altérer le goût.

Un nettoyage doux avec un brosse à dents souple ou avec des racleurs dédiés à cet usage peut toutefois s’avérer utile, mais uniquement de manière très occasionnelle : notamment en cas de diminution de la salivation, si votre la langue est chargée d'un enduit blanchâtre. Cephénomène se produit généralement lors de la prise de nombreux  médicaments ou lors d'épisodes fiévreux et infectieux des voies aéro-digestives supérieures (bouche, nez, larynx...) ainsi que chez les gros fumeurs.

Pour la mauvaise haleine, bien se brosser les dents

Enfin, pour ce qui est de la mauvaise haleine, il faut savoir qu’elle est due dans 90% des cas à la plaque dentaire. Les bactéries, issues d'un déséquilibre microbien, libèrent des substances malodorantes et très collantes sur lesquelles les bains de bouche, rafraîchissant ou antiseptiques, n'agissent pas. Bien se brosser les dents reste la méthode la plus efficace pour y remédier. Malgré tout, en cas de mauvaise haleine chronique, n’hésitez pas à consulter votre dentiste, il pourra sans doute vous apportez des solutions.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter