Beau temps : les allergies sont de retour !

Santé
ALERTE – Les pluies de ces derniers jours ont permis de limiter les quantités de pollens dans l’air. Mais la hausse des températures sonne la fin du répit pour les allergiques. Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) met en garde contre un risque "élevé" à "très élevé".

Après la pluie, le beau temps…et le retour des pollens. Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), chargé de surveiller les risques allergiques, met en garde contre les pollens de graminées. Et ce, au moins jusqu’au 10 juin.

"Le risque d’exposition lié à ces pollens sera sur l’ensemble du territoire élevé à très élevé", détaille Charlotte Sindt, la présidente du RNSA, dans un communiqué. Si les conditions pluvieuses de ces dernières semaines ont permis de limiter les quantités de pollens présents dans l’air, la hausse des températures annonce la fin du sursis pour les allergiques.

Attention aux pollens de graminées !

Mais le retour du beau temps ne sera pas favorable qu’aux graminées. D’autres plantes comme les plantains et oseilles en profiteront pour disséminer leur pollen même si "la gêné occasionnée par ces herbes sera minime par rapport aux pollens de graminées".

Egalement, les orties se réveillent, les pariétaires sont toujours là et les oliviers atteignent leur pic de floraison. Le risque est considéré comme « moyen » sur le pourtour méditerranéen. Les pollens de chênes sont moins présents sur l’Hexagone mais continuent de sévir.

EN SAVOIR + >>  Asthme et autres allergies respiratoires : pourquoi sont-elles en hausse ?

Quelques conseils…

Éternuements intempestifs, nez qui coule, picotement des yeux ou larmoiement… les personnes allergiques risquent de passer une semaine compliquée. Pour limiter les symptômes du rhume des foins, pensez à aérer votre logement, tôt le matin ou le soir.

EN SAVOIR + >>  Vous croyez être allergique au pollen? Et si c’était plutôt votre maison qui était polluée ?

Aussi, pensez à brosser vos cheveux pour éliminer les particules allergènes et évitez par la même occasion de les déposer sur l’oreiller. L’option sérum physiologique pourra soulager vos yeux. Enfin, les antihistaminiques, ces médicaments antiallergiques sont redoutables.

EN SAVOIR + 
>> 
3 conseils pour se protéger des pollens >>  Stop aux allergies : la solution naturelle pour faire fuir les acariens

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter