Bilan du Covid-19 : Emmanuel Macron a débuté son allocution avec un chiffre trompeur

Le chef de l'Etat a rassemblé 32 millions de Français lors de son intervention.

ADDITION - Le chef de l'Etat, pour initier son discours aux Français, a indiqué que 527 personnes étaient décédées du virus le 27 octobre. Un chiffre inexact, puisqu'il additionne les morts à l'hôpital ce jour-là et ceux en Ehpad lors des 4 jours précédents.

Avant d'annoncer le reconfinement généralisé de la population, Emmanuel Macron a débuté son allocution mercredi soir en dressant un tableau de la situation. Le chef de l'Etat a indiqué que "le virus circule en France à une vitesse que même les prévisions les plus pessimistes n'avaient pas anticipé", et mentionné le nombre de décès survenus la veille, 27 octobre. "527 de nos compatriotes sont décédés de la Covid-19 hier", a-t-il indiqué, un chiffre important mais qui se révèle en réalité inexact.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Une addition trompeuse

Dans son discours, Emmanuel Macron n'a inventé aucune donnée. Le bilan indiqué par le président de la République provient en effet des décomptes effectués par Santé Publique France (SPF). L'agence communique quotidiennement sur les décès enregistrés ou les nouveaux cas, et l'a fait le 27 au soir comme à l'accoutumée. Il convient néanmoins de lire avec précaution ces informations puisque si les chiffres relatifs aux décès à l'hôpital sont mis à jour au jour le jour, ceux qui portent sur les décès dans les Ehpad ne font l'objet de remontées que les mardis et vendredi.

Ainsi, le 27 octobre (qui était un mardi), Santé Publique France a partagé deux chiffres : le premier concernait les morts à l'hôpital : 288. Le second, lui, de 527 (corrigé depuis à 523) décès cumulant ceux enregistrés à l'hôpital et ceux additionnés dans les Ehpad depuis le vendredi précédent. Durant 4 jours, donc. Emmanuel Macron, en présentant ces 527 morts pour la seule journée du 27 octobre, a donc effectué une confusion trompeuse. Si l'on part du principe que les morts en Ehpad ont été identiques durant les 4 jours précédents, on aboutit à un chiffre global pour le 27 octobre qui avoisine plutôt les 350 morts.

Santé Publique France, sur son site, précise bien que le "nombre de décès" est "mis à jour quotidiennement pour les décès survenant à l’hôpital et chaque mardi et vendredi pour les décès survenant au sein des Etablissements sociaux et médico-sociaux". Les comptabilisations bihebdomadaires des morts en Ehpad se traduisent d'ailleurs dans les chiffres fournis par SPF, puisque l'on observe des hausses tous les mardis et vendredis. Celui du 27 octobre ne faisait pas exception à la règle. 

En résumé, il est donc trompeur d'indiquer comme l'a fait le président de la République que 527 personnes sont décédées du Covid-19 la veille de son intervention. Il a en effet utilisé un chiffre additionnant les morts de la veille à l'hôpital et ceux des 4 jours précédents en Ehpad. 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12.580 cas positifs supplémentaires en 24 heures en France

Lire et commenter