Vous déprimez ? 4 conseils pour se remonter le moral en ce "Blue Monday"

DirectLCI
PSYCHO - Ce lundi c'est officiellement le jour le plus déprimant de l'année. En effet, le troisième lundi du mois de janvier, appelé communément "Blue Monday", serait le moment où tout le monde déprime de concert. Voici quelques conseils pour lutter contre le coup de blues !

Aujourd'hui c'est le jour le plus déprimant de l'année. C'est très sérieux et c'est surtout officiel. Ça s'appelle le "Blue Monday" et ça se passe chaque troisième lundi du mois de janvier. Les baisses de moral, ça peut arriver à tout le monde et souvent quelques petits ajustements suffisent pour nous redonner la pêche. LCI fait donc le tour de ces petites choses qui peuvent vous aider à revoir la vie en rose même dans la grisaille de l'hiver.

Adoptez la positive attitude

La dépression saisonnière est celle qui touche environs 4 à 6% de la population française. Ciel bas, températures en berne, en cette période de l'année le moral en prend souvent un coup. Pour lutter contre ce mal, plusieurs solutions s'offrent à vous. Vous pouvez ainsi, en accord avec votre médecin, vous adonner à la luminothérapie. S'exposer 30 minutes chaque matin devant une lampe de 10000 lux donne des résultats probants.


Sinon, la technique de la pensée positive s'avère, elle aussi, très efficace. Les résultats d'une étude parue dans The American Journal of Psychiatry montraient en effet que stimuler les pensées positives des patients pour les aider à chasser leurs idées noires (autrement dit la TCC soit théorie cognitivo-comportementale) donnait des résultats encourageants, puisque l'hiver suivant seuls 27,3 % des patients soumis à ce traitement avaient rechuté.

Mangez intelligent

En matière de santé mentale, croyez-le ou non mais l'alimentation compte également pour beaucoup. Ainsi selon les travaux de chercheurs américains, la junk food favoriserait la dépression. Pour en arriver à ces conclusions, les scientifiques ont implanté chez de souris "saines" des bactéries issues de la flore intestinale de souris "obèses" à cause d'une alimentation trop riche en graisses. Ils ont rapidement observé que les cobayes, précédemment en bonne santé,  présentaient, en plus d'une inflammation du système digestif, des signes accrus d'anxiété et de troubles de la mémoire, et même quelques troubles obsessionnels compulsifs (TOC).


A contrario on sait que certains aliments peuvent atténuer les effets des troubles de l'humeur. Ainsi, les omégas 3, la vitamine D, les antioxydants ainsi que certains probiotiques peuvent nous faire du bien. Misez ainsi sur les poissons gras, les noix en tout genre ainsi que les fruits et légumes et les aliments fermentés tel que les yaourts, certains fromages ou même le kéfir.

Décrochez des réseaux sociaux

Passer sa vie derrière son ordinateur isole et enferme psychologiquement le sujet. Ainsi, les réseaux sociaux ont tendance à créer du stress chez leurs utilisateurs. Toujours amenés à se comparer aux autres et ainsi en permanence en état de compétition, les internautes ont rapidement le moral en berne. S'il ne s'agit pas de vous conseiller d'hiberner, sachez tout au moins décrocher de temps en temps. Cela ne peut vous faire que du bien

Aérez-vous !

Enfin, même si on vous le concède au mois de janvier, il fait froid, forcez-vous à sortir. C'est scientifiquement prouvé : marcher 90 minutes dans la nature peut vous aider à combattre la dépression. Dans une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), les scientifiques ont même mis en évidence le rôle de ce qu'ils dénomment la vitamine G (pour green). Ainsi, ceux qui faisaient une telle balade dans la campagne présentaient une activité cérébrale moins importante dans l'une des zones du cerveau impliquée dans la dépression. Et si vraiment la marche ce n'est pas votre truc, rabattez-vous sur le jardinage. Là aussi, c'est prouvé, seulement 30 minutes par semaine peuvent avoir une incidence positive sur votre humeur.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter