Cas contact au Covid-19, Brigitte Macron en quarantaine

Brigitte Macron aux obsèques de Juliette Gréco.

VIRUS - En contact la semaine dernière avec une personne testée depuis positive au coronavirus, l’épouse d’Emmanuel Macron va observer une période d’isolement de sept jours.

L’épouse du président de la République est cas contact et se met à l’isolement pour sept jours, a indiqué ce lundi son entourage à l’AFP : "Brigitte Macron a été en contact le jeudi 15 octobre avec une personne déclarée positive à la Covid-19 ce lundi 19 octobre et présentant des symptômes de la maladie. Conformément aux recommandations des autorités sanitaires, elle observera une période d'isolement de sept jours." Cette même source précise que Brigitte Macron "ne présente à ce jour aucun symptôme de la maladie".

C’est donc sans la Première dame qu’Emmanuel Macron se rendra mercredi à l’hommage national rendu à Samuel Paty, l’enseignant décapité dans les Yvelines la semaine dernière. Brigitte Macron n’ira pas, et prendra également des précautions dans sa vie privée, fait savoir son entourage. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France touchée par une deuxième vague d'ampleur

Lire aussi

D’après les consignes sanitaires, la femme du chef de l’Etat devrait se faire tester ce jeudi, sept jours après son contact avec la personne malade. Si son test est positif, Brigitte Macron devra rester à l’isolement jusqu’à ce qu’elle soit testée négative. Si son test est tout de suite négatif, elle pourra mettre un terme à sa quarantaine.

Quid d'Emmanuel Macron ?

Le fait que Brigitte Macron soit cas contact ne devrait pas avoir de conséquence pour Emmanuel Macron tant que sa femme n’est pas malade. Car selon les autorités sanitaires, "les cas contacts de cas contacts ne sont pas des cas contacts", comme le rappelait Olivier Véran le 17 septembre.

Ce lundi, l’OMS a insisté sur l’importance de bien mettre en quarantaine les cas contacts, face au rebond inquiétant de la pandémie de Covid-19 dans une partie du monde. "Si j'avais un voeu magique pour améliorer une chose que nous pouvons réellement améliorer, et changer la donne, ce serait de s'assurer que chacun des individus en contact avec un cas confirmé de Covid soit mis en quarantaine pour la durée nécessaire afin de casser la chaîne de transmission", a déclaré depuis Genève le docteur Michael Ryan, directeur des questions d'urgence sanitaire à l'Organisation mondiale de la santé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

EN DIRECT - Covid-19 : l'Ordre des médecins pour un "accompagnement" plutôt qu'un isolement des malades

Le journaliste Rémy Buisine a-t-il vraiment refusé de répondre à l'IGPN?

Qui est Michel Zecler, le producteur tabassé par des policiers ?

Lire et commenter