Camion frigorifique loué pour conserver des corps à Montpellier : les explications du "Petit Forestier"

Santé

FAIT DIVERS – Lundi dernier, le site Metropolitain, repris par de nombreux médias, indiquait qu’un camion frigorifique de la société "Le Petit Forestier" avait été loué par le CHU de Montpellier (Hérault) afin d'entreposer des corps. Ce mercredi, sollicitée, l’entreprise s'est expliquée sur cette situation "exceptionnelle".

La canicule,  les homicides, la présence de touristes pour la période estivale et les accidents qui accompagnent ces périodes. Depuis quelques jours, l’institut médico-légal du CHU de Montpellier chargé de conserver les corps sans vie des personnes de la région jusqu’à leurs obsèques a été débordé. 

Ainsi, à partir du vendredi 12 juillet, les 60 places de la morgue du CHU Lapeyronie n’ont pas suffi. Face à cette situation, la direction de l'hôpital a fait appel à une société privée afin de louer un camion frigorifique permettant de conserver les corps dans les conditions de froid requises, notamment ceux, qui, à la demande de la justice nécessitaient d’être autopsiés.

"Ces mises à disposition sont très encadrées"

"À cause de cet afflux de corps à autopsier, les délais pour pratiquer les examens médico-légaux s’étaient rallongés ces dernières semaines, jusqu’à quinze jours, ce qui était insupportable pour les familles. Ils sont raccourcis désormais, grâce à la location de ce camion frigorifique. Ce camion ne passe pas inaperçu depuis une dizaine de jours, sur le parking de l’Institut médico-légal, au CHU Lapeyronie", écrivait lundi dernier Le Metropolitain publiant sur son site la photo sur le parking du CHU d’un camion de la société "Le Petit Forestier", plus fréquemment utilisé pour transporter de la nourriture...

Face à la forte médiatisation de cette situation qualifiée d'"exceptionnelle", l'entreprise a répondu ce mercredi, par voie de communiqué. Dans ce texte, "Le Petit forestier" confirme les faits, précisant que "le véhicule répond scrupuleusement aux standards d’une chambre froide mobile et permet au CHU de bénéficier d’une solution temporaire avec des conditions de sécurité et d’hygiène optimale pour ce type d’opérations". Plus loin, on peut y lire que "notre expertise autour du froid peut nous conduire à de rares occasions à apporter des solutions techniques aux services publics (...) Ces mises à disposition sont très encadrées et font l'objet d’une restitution contrôlée et d’une procédure de désinfection stricte." 

"Nous n'avons pas honte"

Jointe par LCI pour davantage de précisions, l'entreprise indique avoir été sollicitée pour diverses missions par le passé, comme, par exemple "transporter des vaccins". Quant au fait de ne pas avoir fourni un camion banalisé, sans mention de la marque commerciale,  "Le Petit Fortestier" assume : "Nous n'avons pas à avoir honte de cela. Si cela peut aider les hôpitaux, nous devons le faire sans avoir à se cacher."

Pour sa part, le CHU indique avoir déjà eu recours, sur la période estivale, à la location de camions frigorifiques pour les transformer en morgues mobiles. "Il n’y a pas des dizaines de solutions pour garder des corps dans les conditions d’hygiène nécessaire", se défend-on. Et de préciser que le camion en question devrait rester sur place jusqu’à lundi prochain. "A moins, nous glisse-t-on, que l’actualité et les nombreux décès du moment n’en décident autrement"... 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter